EMPLOI : Pôle-emploi.fr plus fort que Facebook

  • A
  • A
EMPLOI : Pôle-emploi.fr plus fort que Facebook
@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERNET - Les réseaux sociaux gagnent cependant en puissance et attirent les recruteurs. Mais à chaque média son profil de poste.

Les réseaux sociaux vont-ils détrôner Pole emploi dans la recherche et l’embauche de candidats ? Pas encore, le site TourMaG a publié mercredi son baromètre de l’emploi et selon lui, les recruteurs utilisent trois fois plus le site de l’agence publique que les sites communautaires. Mais la tendance à scruter les profils virtuels est en pleine expansion.

Pole emploi, la force du nombre. Le site de Pôle emploi publie trois millions d’offres d’emplois par an. Autant que le nombre de chômeurs. Rien que dans la branche tourisme, ce sont 215.277 offres qui ont été mises en ligne en 2013. Aucune surprise donc à ce que 21% des recruteurs se ruent sur les profils enregistrés sur la plateforme pour satisfaire leurs besoins de main d’œuvre. Mais dans le détail, ce sont principalement des postes sans qualification qui sont proposés.

>> A lire aussi : Pôle emploi ne permet pas toujours de trouver... un emploi

Les réseaux sociaux, terrains de chasse des cadres. Le public ciblé sur les réseaux sociaux est complètement différent. Les recruteurs sont à la recherche de profils diplômés et bien souvent en poste. Ce qui fait que des sites comme Viadeo ou LinkedIn ne sont pas en concurrence directe avec Pôle emploi. "80% de nos 8 millions de membres en France ne sont pas en recherche active d'emploi. Nous permettons donc aux recruteurs de toucher des profils autrefois inatteignables", détaille Olivier Fécherolle, le directeur général stratégie & développement chez Viadeo. Mais trouver la perle rare prend du temps et coûte cher. Si bien que les entreprises font souvent appel à des chasseurs de tête pour ces profils de cadres supérieurs.

sur le même sujet, sujet,

ENQUETE - Une majorité de salariés rêve de changer de métier

ARGENT - La moitié des cadres ne demandera pas d’augmentation

LE CHIFFRE - L'économie française recrée (enfin) des emplois

ZOOM - Sapin veut "moins de chômeurs à la fin de l'année"