Embauché après avoir fait sa pub

  • A
  • A
Embauché après avoir fait sa pub
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un Avignonnais de 57 ans s’était affiché en 4x3 mètres avec la mention : "J'veux un job".

Son initiative, un peu folle, a payé. Bruno Bourgeon, 57 ans, à la recherche d’un emploi, avait loué en mai 2010 un panneau de 4 mètres par 3 dans la région d’Avignon, sur lequel il affichait plusieurs fois la mention "J’veux un job", mais aussi ses qualités -"honnête, volontaire et disponible, réactif"-, et surtout, son numéro de téléphone. Ce cadre commercial vient de signer un CDI dans une PME après des mois de galère.

L’initiative avait en effet tapé dans l’oeil d’Yves Jean, patron de PME, qui est donc volontairement tombé dans le panneau. Et qui n’avait de toute façon ni le temps ni les moyens de former un jeune. "Je me suis dit : "tiens, c’est peut-être plus facile comme ça, de lui téléphoner, que d’aller voir Pôle Emploi." S’il fait ça, c’est qu’il a besoin de travail", raconte le chef d’entreprise. "Déjà, il prouve qu’il a un côté commercial, bien sûr, mais qu’il est différent des autres. Donc c’est un plus." Après trois mois d’essai, il a donc définitivement embauché son employé.

"Il faut se bouger"

De son côté, si Bruno Bourgon s’est senti obligé d’en passer par là, c’est qu’il sait bien qu’à 57 ans, il n’était plus vraiment attendu. "Quand on ne vous fait pas confiance, quand vous envoyez des mails à n’importe quelle annonce et qu’on vous répond pas, à un moment il faut rebondir au maximum", assure Bruno Bourgeon à Europe 1. "L’idée d’un numéro de portable sur un panneau d’affichage, c’était énorme. Maintenant, il faut continuer, trouver les repères qu’on avait avant. J’ai été moi-même chef d’entreprise il y a moins de deux ans. Il faut se bouger."

"Et je pense que les séniors peuvent apporter énormément aux petites entreprises", conclut Yves Jean. Voilà aussi le message délivré par un patron et son nouveau cadre commercial.