Chômage des seniors : Rebsamen mise sur une stabilisation en six mois

  • A
  • A
Chômage des seniors : Rebsamen mise sur une stabilisation en six mois
@ REUTERS/Philippe Wojazer
Partagez sur :

RENOVATION – Pour lutter contre le chômage des seniors, le gouvernement présente un plan qui double la prime du contrat de génération pour les plus de 50 ans.

Si le gouvernement peut s’enorgueillir d’une baisse relativement régulière du chômage des jeunes sur un an, ses résultats sur l’emploi des seniors a de quoi inquiéter. Les demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus a augmenté de 11,6% sur un an. François Rebsamen a donc pris le taureau par les cornes et dévoilé lundi un plan pour l’emploi des seniors qui doit, "espère" le ministre du Travail, permettre une "stabilisation" du chômage des plus de 50 ans "d'ici 6 mois".

Doubler la prime du contrat de génération. L’idée du ministre du Travail est de porter à 4.000 euros (contre 2.000 actuellement) la prime pour le maintien en activité d’un senior de plus de 57 ans. Celle promise pour l’embauche d’un jeune en CDI reste à 2.000 euros. Soit un total de 6.000 euros de primes pour l’entreprise. Le gouvernement espère ainsi donner un second souffle à l’idée phare du candidat Hollande, le contrat de génération, qui peine à séduire : seulement 29.000 demandes, contre 75.000 attendues.

Mieux accompagner les chômeurs. Jugeant nécessaire de "redoubler d'efforts pour les plus âgés comme pour les chômeurs de longue durée", le ministre du Travail a aussi préconisé lors de la conférence de presse de faire bénéficier d'ici la fin de l'année 80.000 chômeurs de longue durée supplémentaires d'un accompagnement renforcé par Pôle emploi. "Ce redéploiement se fera grâce à une meilleure utilisation des enveloppes existantes", a précisé le ministre.

Favoriser la formation en entreprise. Le président avait évoqué la possibilité de développer l'alternance pour les plus de 50 ans, en adaptant le contrat de professionnalisation. François Rebsamen a précisé lundi "qu’il ne s'agit pas de créer un nouveau contrat spécifique" mais "d'adapter le contrat de professionnalisation existant aux caractéristiques des demandeurs d'emploi seniors, en améliorant la rémunération et en définissant des formations adaptées".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

EMPLOI - Coup de pouce pour l’emploi à domicile

PRESQUE PRE-RETRAITE - Faut-il s'inquiéter du boom des retraites anticipées ?

LE CHIFFRE - Le chômage se stabilise au premier trimestre

COUP DE POUCE - 45.000 emplois d'avenir de plus prévus pour 2014