Chômage : + 0,1% en février

  • A
  • A
Chômage : + 0,1% en février
Partagez sur :

La ministre de l’Economie Christine Lagarde avait annoncé "une stabilisation".

Le chiffre d'inscrits à Pôle emploi en février, publié mercredi après-midi, subi une très légère hausse de 0,1% pour le mois de février 2010, comme l'avait annoncé mercredi la ministre de l'Economie et de l'Emploi Christine Lagarde mercredi sur BFM.

+12,8% en un an

"Le chômage sera en très légère hausse mais je note une stabilisation", a déclaré la ministre, avant d’ajouter que la hausse serait "inférieure à celle de janvier". Mardi soir, elle avait déjà annoncé que ce chiffre serait "nettement moins mauvais que les mois précédents".

Le nombre des demandeurs d'emploi de catégorie A a augmenté de 3.300 personnes (+0,1%) le mois dernier, à 2.667.900, après une hausse de 0,7% en janvier. Par rapport à février 2009, la progression est de 12,8%. En ajoutant les demandeurs d'emploi exerçant une activité réduite (catégories B et C), la hausse s'établit à 0,2% en variation mensuelle en janvier (+7.800 personnes) et à +14,1% d'une année sur l'autre.

Léger recul chez les jeunes

"Fin février 2010, en France métropolitaine, 3.872.900 personnes inscrites à Pôle emploi étaient tenues de faire des actes positifs de recherche d'emploi (4.112.100 y compris Dom), dont 2.667.900 étaient sans emploi (catégorie A) et 1.205.000 exerçaient une activité réduite, courte ou longue (catégories B et C)", indiquent le ministère et Pôle Emploi dans un communiqué commun.

Chez les jeunes de moins de 25 ans, le nombre de chômeurs a reculé de 0,9% en catégorie A (+7,2% sur un an) et de 0,8% pour les catégories A, B et C (+10,7% sur un an). Pour les plus de 50 ans, le chômage a en revanche augmenté de 1,5% en catégorie A (+22,2% sur un an) et de 1,2% pour les trois principales catégories (+20,3% sur un an).

+ 2,4% pour les longues durées

Le nombre de chômeurs de longue durée - inscrits à Pôle emploi depuis un an ou plus - a augmenté de 2,4% en février pour les catégories A, B, C (+30,4% sur un an). Les entrées au service public de l'emploi en catégories A, B et C ressortent pour la métropole à 484.500 personnes en février contre 500.300 personnes le mois précédent, soit une baisse de 3,2% et une stabilité sur un an.

Les sorties de mêmes catégories ont quant à elles reculé de 1,8% sur le mois (+15,7% sur un an). Parmi les motifs, les sorties pour reprises d'emplois déclarées, entrées en stage, arrêts de recherche, cessations d'inscription pour défaut d'actualisation et radiations administratives ont toutes baissé alors que les sorties pour "autres cas" ont enregistré une hausse inhabituellement forte de 22,4%. Aucune explication n'a été fournie sur ces "autres cas".

Le chiffre de janvier revu à la hausse

Le ministère et Pôle emploi précisent par ailleurs que 703.800 des demandeurs d'emplois en catégories A, B et C, soit 17,8% en données brutes, avaient des droits ouverts au Revenu de solidarité active (RSA), ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils touchaient tous cette allocation qui a remplacé le revenu minimum d'insertion à l'été 2009. Le chiffre de janvier, sous-estimé en raison de problèmes techniques, a été révisé à 690.200 au lieu de 598.900 annoncé il y a un mois.

Une tendance à la hausse depuis des mois

Le nombre de demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A a augmenté de 418.000 sur l'ensemble de l’année 2009, soit une hausse de 18,7%. Cette hausse du nombre de demandeurs d’emploi pourrait donc se ralentir, après un mois de janvier au cours duquel le Pôle emploi a recensé 19.500 chômeurs supplémentaires inscrits en catégorie A. Début mars, le taux de chômage a atteint le cap symbolique des 10% en France, départements d'outre-mer inclus.

Le taux de chômage, calculé en fonction des critères du Bureau international du Travail (BIT) était à 9,6% à la fin du quatrième trimestre 2009 en France métropolitaine et Pôle emploi le voit atteindre 9,8% à la fin 2010, avant une décrue à 9,6% en 2011.

Réagissez - Espérez-vous une baisse prochaine du chômage ?