Le don de sperme, comment ça marche ?

  • A
  • A
Ai-je le droit ? est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

L’agence de biomédecine a lancé en novembre une campagne pour inciter au don de sperme. Roland Perez fait le point sur une pratique encore rare en France.

L'Agence française de biomédecine alerte sur une pénurie de sperme. Elle a lancé pour la première fois le 2 novembre une campagne d'affichages et de spots publicitaire pour inciter les Français à faire don de leurs gamètes. La nécessité de donner son sperme, comme on donne son sang, se fait en effet de plus en plus pressante en France puisque un couple sur quatre rencontre des difficultés pour avoir un enfant. Depuis janvier, on n'a décompté que 255 donneurs. Mais savez-vous comment quelles sont les démarches pour donner son sperme ?

Une limite d'âge. En France, tout homme majeur de moins de 45 ans, en bonne santé étant déjà ou non papa, peut se rendre dans un centre de dons, ce qu’on appelle aussi la banque du sperme, pour offrir son sperme et ce de façon totalement anonyme. Néanmoins, si le donneur est en couple, il lui faudra l’autorisation de sa conjointe.

Gratuité du don. Contrairement à l’histoire du héros du film Starbuck, qui pour se faire de l’argent quand il était étudiant vendait son sperme anonymement, donnant naissance à une quantité phénoménale d’enfants, donner son sperme en France est un acte gratuit. De plus, un même donneur ne peut donner naissance qu'à dix enfants au maximum. Il faut en effet diversifier le profil des géniteurs.

Un entretien avec un psychologue. Lorsqu’un donneur pousse la porte de l'un des 28 centres d’études et de conservation des œufs et du sperme , les fameux CECOS, il doit s’attendre à deux entretiens médicaux, l’un avec un biologiste, l’autre avec un psychologue. Il faut évaluer le rapport à la paternité du candidat et surtout son détachement. Enfin, avant que le sperme ne soit recueilli, le donneur doit se prêter à des examens sanguins.

Le sperme est ensuite placé dans des paillettes - des pailles en plastiques -, pour être congelées pendant une durée maximum de deux ans, dans ce laps de temps, il pourra être utilisé pour une insémination ou une fécondation.