"Guernica, ce sont nos politiques inutiles et dérisoires aux soubresauts de la planète"

  • A
  • A
Rien ne s'oppose à Guy Carlier est une chronique de l'émission Rien ne s'oppose à midi
Partagez sur :

Guy Carlier livre jeudi son analyse toute personnelle du célèbre tableau Guernica, de Picasso : "Ces personnages perdus, désemparés, ce sont nos politiques inutiles et dérisoires aux soubresauts de la planète… Ce soleil, c'est Macron, évidemment", souligne le chroniqueur.

Guy Carlier livre jeudi son analyse toute personnelle de la célèbre fresque Guernica de Picasso : "Ces personnages perdus, désemparés, ce sont nos politiques inutiles et dérisoires aux soubresauts de la planète… Ce soleil, c'est Macron, évidemment", souligne le chroniqueur.