Question de santé - J-1 avant le lancement du mois sans tabac : "Déclencher une impulsion pour arrêter de fumer"

  • A
  • A
La question santé est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le "mois sans tabac" démarre le 1er novembre. Cette campagne annuelle et collective peut aider les fumeurs à trouver la motivation nécessaire pour abandonner définitivement la cigarette.

Marcel Ichou remplace Gérald Kierzek du lundi 30 octobre au vendredi 3 novembre 2017.

Avis aux fumeurs qui souhaiteraient arrêter de fumer : le "mois sans tabac" démarre le 1er novembre. Une campagne "efficace" selon Marcel Ichou, médecin d'Europe 1, "car on répète sans arrêt les messages, et on crée les événements qui peuvent déclencher une impulsion pour arrêter de fumer".

"Ce n'est pas la raison qui prime, mais la motivation". Marcel Ichou rappelle : "la raison n'intervient jamais dans la prise de décision d'arrêter de fumer. Sur les paquets de cigarettes, vous avez la mention 'fumer tue'. Tout le monde sait qu'on peut avoir un cancer ou des maladies cardiovasculaires. Pour autant, ce n'est pas la raison qui prime, mais la motivation. Et la motivation ça se travaille, quand elle est suscitée", soutient le médecin. 

"C'est vous qui détenez la solution". "Avant tout, il faut comprendre que c'est vous qui vous arrêtez de fumer, et pas la technique, que ce soit l'hypnose, l'auriculothérapie, les patchs ou l'acupuncture. Vous vous faites aider avec ces outils, avec ces médecins et ces psychologues, mais c'est vous qui détenez la solution par votre motivation", insiste Marcel Ichou.


La campagne 2017 du "mois sans tabac" va s'attacher à porter des messages, pas seulement à l'individu, mais au collectif, "à des groupes qui se se retrouvent autour de comportements : les sportifs, les fêtards, les vapoteurs…", indique le médecin d'Europe 1. "Grâce aux réseaux sociaux, ils peuvent se motiver, créer des manifestations, trouver des professionnels de santé".