Question de santé - Les compléments alimentaires peuvent-ils nous aider à affronter l’hiver ?

  • A
  • A
La question santé est une chronique de l'émission Debout les copains !
Partagez sur :

Tous les jours, Gérald Kierzek fait un bilan (sur une question) de santé.

Un adulte sur cinq et un enfant sur dix prendraient des compléments alimentaires au moins une fois par an selon l'agence nationale de sécurité sanitaire. Ces concentrés de nutriments (vitamines, sels minéraux, substances à but nutritionnel, plantes...) se présent sous forme de gélules, de poudre ou d'ampoules pour compléter l'alimentation.

Une alimentation équilibrée. Ces compléments peuvent s'avérer utiles pour pallier à des carences, en vitamines D par exemple, car l’exposition au soleil et à la lumière extérieure est nettement plus faible en hiver. Dans le cas d'une anémie, une carence en fer dont souffre 20% des Français, ils peuvent également pallier à la faible consommation de fruits et de légumes. Mais pour se protéger des maladies hivernales, avant même les compléments alimentaires, il est conseillé d'avoir une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes qui apporteraient toutes les vitamines dont le corps à besoin. Avec cette alimentation, il n'est d'ailleurs pas nécessaire de recourir à des compléments alimentaires. Pour booster son système immunitaire, les soupes et les légumes sont aussi très efficaces.

Des cures courtes. Dans le cas où des compléments alimentaires sont vraiment nécessaires, il est important de faire attention à les prendre en cure courte. Les prises prolongées sont à éviter sans avis médical. Il est aussi nécessaire de respecter les doses et signaler les éventuels effets secondaires.