Virtual Regatta : tout le monde peut faire le Vendée Globe

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

On est à mi-parcours du Vendée Globle. Armel Le Cléac'h franchira bientôt le Cap Horn et il a désormais derrière lui, non pas une vingtaine, mais des milliers de navigateurs !

360.000 exactement. Ce sont les navigateurs du jeu Virtual Regatta, une simulation de voile créée à Issy-Les-Moulineaux en région Parisienne. Virtual Regatta permet à n’importe quel marin d’eau douce de faire le Vendée Globe, sur son mobile, sur son ordinateur, en même temps et avec exactement les mêmes conditions que la vraie course. Donc on a les mêmes vents et la même météo en temps réel. Il faut régler ses voiles, fixer son cap et on voit sa progression par rapport aux concurrents de la vraie course.

Qui est derrière ? Un spécialiste du jeu vidéo ou un navigateur ?

Les deux mon capitaine. C’est un ancien vainqueur du Tour de France à la voile et un fondu de jeux vidéo. Il avait du mal à terminer une simulation de jeu de foot, donc il a fini par se concentrer sur Virtual Regatta. Il a bien fait, parce que ça cartonne. Même Loïck Peyron (vainqueur de la Route Rhum) s’est pris au jeu. Au départ, il s’était caché derrière un pseudo. Mais depuis qu’il a remonté 200.000 places, tout le monde peut voir où il est.

Il n’est pas trop tard pour jouer ?

Non, on peut s’inscrire n’importe quand. On sera juste téléporté en milieu de peloton. En plus, c’est gratuit même s’ils ont une fâcheuse tendance à ajouter des options payantes : voiles plus rapides, possibilité de programmer ses changements de cap… En tout cas, cette idée française de régate virtuelle est maintenant copiée dans les compétitions du monde entier.