Une PME a remporté le marché du Vélib

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Le Made in France, Anicet Mbida bonjour.

Surprise ce matin : une petite PME a remporté le marché du Vélib (le vélo en libre-service parisien) face à une multinationale : JC Decaux.  

Il s’agit de Smoove, une petite entreprise familiale de Saint-Gely-Du-Fesc, près de Montpellier. Smoove est une jeune PME d’une trentaine d’employés, pourtant elle a été préférée au géant du vélo en libre-service et ses 12.000 employés. Même si ce n’est pas officiel, c’est quasiment certain, puisque c’est JC Decaux, lui-même qui l’a annoncé.

C’est David contre Goliath cette affaire, comment c’est possible ?

Je dirais plutôt que c’est l’élève qui a dépassé le maître. Parce que Smoove a été créé en 2008, juste après l’ouverture du Vélib à Paris, avec pour objectif de corriger tous ses défauts.

D’abord, leur modèle n’est pas lié à la publicité. Donc on n’est pas obligé de leur déléguer la gestion des panneaux publicitaires (stratégique pour les municipalités). Et surtout, ils coûtent moins cher à installer, car toute l’électronique est dans le vélo. Plus besoin d’installer des bornes, on badge directement sur la fourche et le vélo se débloque. Ce qui le rend aussi très difficile à voler. Autre défaut du Vélib.

Mais ils ont de l’expérience, quand même ?

Oui, ils sont aujourd’hui dans 14 pays et 26 villes : Avignon, Montpellier, St-Etienne… Mais aussi Helsinki, Vancouver, Bangkok, Marrakech. Récemment, ils étaient en compétition contre JC Decaux à Moscou… et ils ont gagné. Leur objectif, c’est de s’installer sur le podium mondial du vélo en libre-service. Ils sont bien partis pour.

 Bravo à Smoove qui gérera les Vélib parisiens à partir du 1er janvier 2018. Du Made in Hérault.