TringaBoat : l'inventeur du bateau roulant

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

On va commencer à croiser des bateaux qui roulent sur les routes nationales.

Parce qu’un arrêté vient d’être publié qui autorise les bateaux avec des roues, à circuler au milieu des voitures (jusqu’ici c’était interdit).

Leur intérêt, c’est de ne plus être obligé d’avoir une place au port. Ni de l’accrocher à une remorque. On entre et sort de l’eau où on veut, quand on veut, même à marée basse.

Il y avait déjà plusieurs entreprises françaises sur ce créneau. Elles vont enfin pouvoir commercialiser leurs bateaux roulants. C’est le cas, par exemple, de TringaBoat, un Breton installé à Perros-Guirec du côté de Lannion.

C’est comme des voitures amphibies ?

La voiture amphibie, c’est d’abord une voiture. Donc même dans la forme, elle ressemble à une voiture. Là, il s’agit d’un vrai bateau, sans compromis, avec simplement des petites roues rétractables.

C’est pour cela qu’il a fallu modifier le Code de la route. 

On pourrait les voir sur l’autoroute ?

Non, quand même pas. Ils sont limités à 16 km/h et aux nationales.

Ce qui est beau dans cette histoire, c’est son bel exemple de persévérance. Le patron de TringaBoat pousse ce concept depuis quatre ans, de salon nautique en salon nautique. Mais il avait besoin de l’autorisation de rouler. Donc il a travaillé, travaillé l’administration au corps et il a fini par changer la loi.

Bravo à TringaBoat et son bateau roulant, du Made in Perros-Guirec.