Orléans : les nouveaux chercheurs d'or

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Les cartes électroniques jetées à la poubelle, la nouvelle mine d’or

Remetox est une jeune entreprise installée dans le quartier de la source à Orléans (Loiret). Elle est capable de récupérer tous les métaux précieux contenus dans l’électronique des vieux ordinateurs, smartphones ou tablettes.

Il faut le savoir : une tonne de composants informatiques peut contenir jusqu’à 1 Kg d’or. C’est énorme, puisque dans une mine classique, on extrait moins de 10 g d’or par tonne de minerai.

Un Kilo pour les cartes électroniques. 10 grammes pour du minerai classique. On comprend l’intérêt.

Certes, il existe des filières de récupération d’or en Afrique, en Inde ou en Chine. Mais dans quelles conditions ? Avec des bains de plomb, de cyanure qui empoisonnent les ouvriers et polluent la planète.

La technique de REMETOX, elle, est beaucoup plus propre et unique au monde. Elle utilise de l’eau sous haute pression, à très haute température, pour dissoudre toutes les parties organiques des transistors, mémoires et autres processeurs, et ne laisser que le métal.

98% des métaux précieux peuvent être récupérés avec ce procédé, trois à quatre fois plus que les concurrents. Un avantage majeur puisqu’il n’y pas que de l’or sur les cartes électroniques. On trouve aussi de l’argent, du cuivre, du nickel, et beaucoup d’autres métaux rares.

Mieux valorisé, le recyclage d’appareils électroniques va devenir beaucoup plus rentable. La France est déjà leader du retraitement des combustibles nucléaires usagés. Avec ce genre d’innovation, elle pourrait aussi devenir championne du recyclage des déchets électroniques.