M Com’Musique : Vinylgue, le premier 33 tours végétal

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Les disques vinyles sont revenus à la mode, il ne s’en est jamais vendu autant. Désormais, il existe des disques vinyles à base d’algues, des vinyles écolos.

Fabriqués avec des petites billes d’algues au lieu de grosses boulettes de plastique polluantes.

C’est vrai qu’un disque reste avant tout une galette de pétrole. Donc à l’heure où l’on parle de développement durable, deux entrepreneurs bretons se sont dit, que si le vinyle devait reconquérir le monde, ce serait dommage qu’il reste en plastique.

Donc ils ont créé le Vinylgue, le premier 33 tours végétal.

Leur société s’appelle M Com’Musique. Elle presse des disques à Orgères près de Rennes. 

Il a le même son qu’un vinyle classique ?

Oui, et ce n’était pas gagné. Les premiers prototypes étaient trop mous, d’autres grésillaient… Mais là, ça y est ! Ils ont réussi à obtenir un son et une galette de qualité.

Ils doivent encore travailler sur la durée de vie parce qu’il s’abîme trop vite. Mais si tout se passe bien, la production en série devrait commencer dès l’année prochaine.

C’est une initiative loin d’être anecdotique. Nos Bretons pourraient tout simplement créer le futur standard du vinyle. C’est comme avec les sacs en plastique. Un jour, plus personne ne vaudra de vinyle au pétrole. Tout le monde recherchera du biodégradable. Et il aura été inventé à Orgères.

Bravo à M Com’Musique qui a créé le premier vinyle à base d’algues, du Made in Bretagne.

Pour plus de détails, cliquez ici.