Les chaussettes Saint Crespin : la fin des chaussettes orphelines

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Ce matin, une entreprise a trouvé une astuce pour éviter les chaussettes orphelines.

Cette entreprise, c’est Saint Crespin, un fabricant de chaussettes. Il a eu l’idée de leur ajouter une jolie pression en nacre, pour les clipper entre elles quand on ne les porte pas.

Du coup, plus besoin de les retourner l’une sur l’autre. Plus aucun risque d’en perdre une dans le placard, la machine à laver ou le panier à linge sale. C’est tout bête, mais personne n’y avait pensé avant.

Ces chaussettes sont fabriquées en Bourgogne, au Creusot près de Montceau-les-Mines.

Qui est derrière cette idée ? Une ancienne maison ?

Non, la société a été créée en 2009 par quatre étudiants d’HEC et une professionnelle du commerce en ligne. Ils ont choisi Saint Crespin en référence au saint patron des cordonniers.

Mais même avec un joli nom, il n’est pas évident, pour un petit nouveau, de faire son trou sur le marché de la chaussette. Donc ils ont eu cette idée des pressions. Comme quoi, on peut toujours innover, même dans la chaussette.

Certains ont certaine tenté de les copier, non ?

C’est impossible puisqu’ils ont déposé l’idée. Aujourd’hui, c’est même devenu leur marque de fabrique, la petite pression en nacre.

C’était les chaussettes Saint Crespin qui s’attachent entre elles pour éviter les orphelines, du Made in Bourgogne.