Les Ateliers de l’Odon : le barbecue écolo qui cuit à la verticale

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Ce matin, un barbecue qui a complètement changé le destin d’une entreprise.

C’est une belle histoire de diversification qui se passe dans le petit village de Coulvain en Normandie.

Dans ce petit village, il y avait une métallurgie-chaudronnerie artisanale, les Ateliers de l’Odon, mais elle stagnait puisqu’elle ne dépendait que de commandes de pièces sur mesure.

Un jour, en voyant un objet qu’il venait de réaliser, le patron s’est dit : "pourquoi ne pas en faire un barbecue ?" mais pas n’importe lequel, un barbecue vertical.

Pourquoi vertical, quelle est la différence ?

C’est beaucoup plus écologique puisque comme on chauffe par les côtés, les graisses ne tombent plus sur les braises, il n’y a donc pas de fumées cancérigènes.

En plus, comme il s’appuie sur des réflecteurs en métal pour chauffer, il n’a plus besoin de charbon, du petit bois ou des pommes de pin suffisent. C’est très malin, car cela revient beaucoup moins cher.

Est-ce ce barbecue qui a tout changé pour l’atelier ?

Oui, parce que grâce à lui, ils ont une nouvelle clientèle dans toute la France. Avant, ils ne faisaient que du sur-mesure de façon artisanale, maintenant, ils ont basculé sur une production en série et plus industrielle. Et ça marche tellement bien qu’ils ont maintenant un four, une plancha et un tournebroche au catalogue.

Du coup, le petit artisan chaudronnier se transforme tout doucement en champion du barbecue à coup d’innovations.

Bravo aux Ateliers de l’Odon et à leurs barbecues écolos, du Made in Normandie.