Le TGV hyperconnecté : le wifi à 300 Km/h

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Le Made in France, ce matin, un boîtier pour se connecter à internet dans le TGV sans coupures.

Oui, parce qu’à 300 Km/h, les antennes-relai défilent tellement vite que le téléphone portable n’arrive plus à suivre. Donc une petite entreprise lorraine a mis au point un boitier qui va amplifier le signal et le stabiliser. Du coup, finies les déconnexions et les chutes brutales de signal (5 barres, 2 barres, zéro). La société s’appelle Cortex System. Elle nous vient de Nancy, préfecture de la Meurthe-et-Moselle, le 54.

Ça fonctionne uniquement dans le train ?

Non. Il fonctionne partout où l’on capte mal. Le boîtier recherche toujours les antennes les plus puissantes, alors que votre téléphone ne va s’intéresser qu’à l’antenne la plus proche, même si le signal est moins bon. Donc ils tiennent un début de solution pour toutes les zones grises souffrant d’une connexion capricieuse. Mais ce qui me plait, c’est que leur boîtier est fabriqué en France, ce qui est devenu rare dans l’électronique grand public.

Pourquoi ? Il n’y a plus d’électronique en France ?

Quasiment plus. La France a vu naître des leaders mondiaux des composants électroniques comme STMicroelectronics ou Soitech. Mais les usines d’assemblage, elles, restent majoritairement asiatiques. Il est donc rafraichissant de voir une jeune entreprise assembler son électronique en Lorraine.

C'était la société Cortex System qui booste le signal des téléphones. Du Made in Nancy.