Le retour en force des bocaux en verre

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Le Made in France. Anicet Mbida, bonjour ! Ce matin, une marque qui a failli disparaître. Mais qui revient à la mode grâce au fait maison. C’est "Le Parfait" et ses bocaux en verre.

Dans les années 20-30, avant les congélateurs, avant les boites de conserves en métal, on conservait ses aliments dans des bocaux en verre. Tout le monde les connaît : avec leur système de fermeture en métal et la languette en caoutchouc orange que l’on a du mal à tirer pour ouvrir. A l’époque, il y avait des dizaines de marques avec des noms de superlatifs : Triumph, Le Meilleur, Le Pratique. Mais une seule a survécu à la terreur du congélateur, c’est Le Parfait. Une institution dans le petit village de Puy-Guillaume, pas loin de Thiers, Clermont-Ferrand.

 
Comment ça conserve, des bocaux en verre ?

Le joint en caoutchouc rend le bocal complètement hermétique. On le fait bouillir, ce qui tue les microbes et crée du vide pour empêcher toute contamination. Donc pas d’additif, ni de conservateur et pas besoin non plus d’énergie pour la conservation ; alors qu’un congélateur doit rester branché. Pendant longtemps, on les trouvait ringard. Mais avec tous les scandales agroalimentaires, les bocaux en verre sont redevenus tendance. D’abord comme accessoires de déco pour stocker des pâtes ou des bonbons. Mais en ce moment, il y a un vrai retour à la conserve que l’on fait soi-même. C’est pourquoi Le Parfait a doublé ses ventes ces dernières années. Bravo à Le Parfait, qui a su résister et revenir à la mode. Du Made in Auvergne.