La canne connectée de Fayet pour prévenir les chutes

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Un Made in France toujours en direct du CES de Las Vegas. Et dans ce grand salon de l’électronique, il n’y a pas que des start-ups. Vous avez aussi trouvé une entreprise centenaire qui présente une canne anti-chute.

Oui, une canne de marche connectée qui prévient les proches en cas de chute. Elle a même un bouton pour appeler les secours si on a un problème. Et l’entreprise centenaire qui la présente, ce n’est pas n’importe laquelle. C’est Fayet, créé en 1909, l’un des tout derniers fabricants de cannes en France. C’est à lui qu’on doit par exemple la canne de Dr. House dans la série. Toutes ses cannes viennent d’Auvergne, du petit village d’Orléat. C’est entre Thiers et Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme.

Comment un artisan centenaire se retrouve au CES, au milieu de spécialistes de l’électronique ?

Il n’est pas venu tout seul. Il s’est associé à une start-up stéphanoise qui s’appelle Nov’in et qui a conçu toute la partie électronique, la partie connectée de la canne. Donc on a d’un côté, Fayet qui a le savoir-faire en matière de sculpture, d’ergonomie des cannes. Et de l’autre, Nov’in, qui maîtrise les capteurs de mouvements et les systèmes communicants. Et c’est l’association de ces deux savoir-faire qui a permis de créer cette canne avec un système d’alerte.

C'est courant ce type d’association entre start-up et entreprise traditionnelle ?

C’est assez nouveau. Mais ça commence vraiment à se développer. Ici, au CES, on voit beaucoup de grands groupes traditionnels qui viennent avec des start-ups. Tout à l’heure, j’étais chez Engie et chez La Poste. Ils ont des stands, mais uniquement pour présenter leurs start-ups partenaires et en recruter d’autres. On appelle ça l’innovation ouverte, "l’open innovation". Ça veut dire : reconnaître qu’une entreprise ne peut pas tout faire en interne et qu’elle peut innover beaucoup plus vite en s’associant avec des start-ups. Et c’est ce qu’ont réussi à faire Fayet et Nov’in avec leur canne connectée. Du Made in Auvergne-Rhône Alpes.