Grigny : la première tablette utilisable à la fois par les aveugles et les voyants

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Visuellement, cette tablette ressemble à tous les ordinateurs Windows 10 sans clavier. Sauf que, sur l’un des bords de l’écran, a été placée une réglette braille qui permet aux malvoyants de lire. Par ailleurs, si l’on observe attentivement l’écran, on verra qu’un clavier braille a été creusé à la surface. L’effet est quasiment imperceptible, mais il sert de guide pour positionner ses mains sans aucun repère visuel. Ensuite, tout ce qui est tapé avec ce clavier braille est converti automatiquement en caractères classiques. A l’inverse, tous les textes affichés à l’écran sont retranscrits en braille sur la réglette.

 Une conversion à la volée qui permet aux malvoyants d’utiliser les mêmes applications qu’un voyant. Il est donc possible de naviguer sur Internet, d’envoyer des mails et d’accéder à quasiment à toutes les applications Windows. Ce qui lève une énorme barrière technologique pour les aveugles dans les entreprises ou à l’école. Enfin, comme l’écran de la tablette reste fonctionnel, tout le monde peut l’utiliser. Voyant comme non-voyant. Ce qui est une première. Plusieurs tablettes pour malvoyants ont déjà fait le buzz, notamment celle de l’Autrichien Blitab avec ses picots braille soufflés directement sous l’écran. Mais après cinq ans de mise au point, elle n’est toujours pas disponible. La première à être commercialisée est donc française. Elle s’appelle Inside One et nous vient de Grigny dans l’Essonne. Son fabricant, Inside Vision, a même poussé la logique jusqu’au bout puisque sa tablette est assemblée en France par du personnel handicapé. Ce n’est qu’un juste retour des choses. Puisqu’on le rappelle, le braille a été inventé par un Français : Louis Braille en 1825. Avant, on utilisait du tissu et des lettres cousues en relief.