Essonne : le bus qui n’attend plus aux feux

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Val d’Orge : le bus qui fait passer les feux au vert

Depuis quelques semaines, sur la ligne 107, entre Morsang-sur-Orge et Sainte-Geneviève-des-Bois dans l'Essonne, les bus ne s’arrêtent plus aux feux tricolores. Tous sont équipés d’un GPS et d’un émetteur radio, et dès qu’ils arrivent à proximité d’un feu rouge, un message est envoyé pour demander son passage au vert. Le chauffeur ne perd donc plus de temps à s’arrêter. En fait, la priorité est donnée à la route où circule le bus, les autres voies étant bloquées au rouge.

Certes, la ville aurait pu simplement réaliser un couloir de bus avec sa propre signalisation. Mais cela coûte cher. Et sur le tronçon en question, c’était de toute façon impossible. Il n’y a pas la place. D’où l’idée des feux pilotés à distance.

Pour le moment, il s’agit d’un test. Objectif : déterminer l’impact réel sur le temps de trajet du bus et vérifier que cela ne perturbe pas trop la circulation. D’après les premières estimations, le bus gagnerait entre 3 et 4 minutes aux heures de pointe. Ce qui peut faire toute la différence pour qui a un train à prendre.

On imagine aisément des petits malins tenter de pirater le système, pour jouer les véhicules prioritaires. Mais la sécurité a été renforcée avec une gestion centralisée des feux et une vérification systématique de la présence d’un bus avant de passer au vert.

La sécurité est d’autant plus importante que ce système pourra être étendu aux voitures de police, aux ambulances ou aux pompiers. Car même avec leur gyrophare, ils ont parfois beaucoup de mal à se frayer un passage quand il n’y a qu’une voie disponible de chaque côté.