Des tuteurs intelligents pour les agriculteurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Weenat, une jeune entreprise qui réconcilie agriculture et technologie

En France, un agriculteur sur trois possède des parcelles supérieures à 20 hectares. Pas évident de surveiller de telles surfaces. Weenat a donc mis au point un tuteur électronique, bourré de capteurs (température, pluviométrie, chimie du sol, etc.), que l’on plante n’importe où dans un champ et qui transmet toutes ses informations sans fil.

Cela permet de savoir quand semer, où épandre de l’engrais, à quel moment irriguer...

L’agriculteur est prévenu sur son mobile ou sa tablette par des alertes qui l’aident à prendre des décisions.

Contrairement à la plupart des objets connectés assimilés à des gadgets, ces tuteurs électroniques s’avèrent beaucoup plus stratégiques. La loi oblige par exemple à réduire de 25% l’usage de pesticides d’ici à 2025. Partout, des économies d’eau sont recherchées pour l’arrosage. Récupérer un maximum d’informations de son champs permet donc d’optimiser ses rendements.

Certains l’ont très bien compris, comme Monsento, le géant américain des semences et de l’agrochimie. Il n’a pas hésité à débourser près d’un milliard d’euros pour racheter un spécialiste de l’analyse de données agricoles et de l’aide à la décision.

Weenat, lui, est encore jeune (une douzaine d’employés, des capteurs vendus depuis moins d’un an). Malgré cela, ils suscitent déjà beaucoup l’intérêt. Ils sont par exemple bichonnés par Samsung, le géant coréen. Cela devrait les aider pour leur prochaine levée de fonds.

<<Liens vidéos>>

Sans sous-titres

https://vimeo.com/128347853

en anglais sous-titré

https://vimeo.com/127220336

https://www.youtube.com/watch?v=sBp_17dS7F8