Des pièces fabriquées directement par les vers à soie

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Deux jeunes Parisiennes domptent les vers à soie !

C'est une petite révolution dans la filière soie. Deux jeunes filles, Parisiennes, ont réussi ce tour de force : dompter les vers à soie. Avec leur technique, au lieu de fabriquer un cocon classique, les vers suivent un moule et filent des cocons de n’importe quelle forme. Un cube, une boule, un pétale de fleur ou directement un carré de soie. Ce sont les seules au monde à savoir le faire.

 

soie


Soie naturelle. Le rendu ressemble à du papier japonais très fin. Ce n’est pas aussi souple qu’un foulard en soie parce que c’est de la soie 100% naturelle, non tissée. Pour faire un foulard, il faudrait récupérer les fils de soie individuels et en faire du tissu. Ce n’est pas du tout ce qu’elles cherchent.

Elles veulent créer un nouveau marché de la soie avec des formes, des matières inédites pour des objets de déco, des chapeaux, des broches, des luminaires, etc. Leur société s’appelle Séricyne, elle est toute jeune, mais travaille déjà avec de grandes maisons comme Hermès.

Après avoir fabriqué un objet, la société a expliqué que tous les vers deviennent des papillons, donc ils finissent par faire cocon. C’est important, car les deux jeunes femmes aimeraient relancer une filière soie en France. Aujourd’hui, quasiment toute la soie est importée d’Inde, de Chine ou du Brésil. Avec leur technique, on économise en transport puisque ce sont des vers locaux qui fabriquent directement les produits sur place.