Béal : de la fabrication de lacets au matériel d'escalade

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

On découvre un spécialiste du lacet, devenu leader mondial de l’escalade.

Ce champion de la diversification, c’est Béal, une PME familiale installée depuis 1950 à Vienne.

Pourquoi champion de la diversification ? Parce qu’ils ont commencé par des lacets et des cordons d’anorak. Comme ils sont aux pieds des montagnes, ils ont utilisé ce savoir-faire pour fabriquer des cordes d’escalade.

Du coup, ils sont lancés dans le matériel d’escalade : casques, mousquetons, harnais, etc. Comme on emploie de plus en plus d’alpinistes pour faire des travaux dans le bâtiment et sur les plates-formes pétrolières, ils débarquent aujourd’hui sur ces marchés et à chaque fois, c’est un succès.

Ils ont été quoi ? Opportunistes et chanceux ?

Certainement. Mais surtout, ils ont investi énormément en recherche et développement.

Pour les cordes d’escalade, par exemple, ils ont inventé une sorte de fusible qui prévient dès qu’il y a un risque de rupture. Si elle casse, leur corde va même réduire l’intensité du choc subi. Vous imaginez l’intérêt pour un alpiniste.

Même chose pour les plates-formes pétrolières, ils sont les premiers à avoir créé une corde qui ne coule pas, ce qui fait évidemment la différence sur certaines interventions.

Il ne s’agit donc pas simplement d’opportunisme, il y a aussi beaucoup de technologies et d’innovation derrière.

Béal, numéro un mondial des cordes d’escalade et champion de la diversification, c’est du Made in Isère.

Pour plus de détails sur la société Béal, cliquez ici.