Aubagne : le premier restaurant entièrement solaire, totalement autonome en énergie

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Aubagne : le premier restaurant entièrement solaire, totalement autonome en énergie

Comme tous les projets fous, il démarre par une passion. Celle Pierre-André Aubert, un ingénieur en construction aéronautique, un peu écolo, qui adore faire la cuisine.

Comme il s’ennuie à fabriquer des pièces d’avion, il s’amuse à transformer une cuisinière professionnelle. Au lieu de fonctionner au gaz, son modèle chauffe grâce au soleil, à partir d’un énorme miroir de 4 m de haut.

Aujourd’hui, il veut aller plus loin et ouvrir un restaurant entièrement solaire. Donc pour être certain d’en avoir, il s’installe dans la région la plus ensoleillée de France : la Provence, précisément à Aubagne près de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Les jours sans soleil, l’installation prévoit une station de recyclage des déchets organiques en biogaz. De quoi alimenter un fourneau de secours traditionnel… à gaz.

Dans tous les cas, le restaurant n’ouvrira que de Mars à Octobre, principalement le midi, pour le déjeuner et l’après midi pour du snack. Avec un minimum de 22 jours de soleil par mois pour Aubagne, il ne devrait pas y avoir de souci.

L’ensemble du restaurant se veut totalement autonome en énergie : récupération des eaux de pluies, épuration naturelle par les plantes, recyclage, etc. Le chauffe-eau sera solaire, le réfrigérateur également. Quant aux fruits et légumes, ils seront plantés et récoltés sur place.

Il aura fallu deux ans pour monter ce projet. Aujourd’hui, il est plutôt bien accueilli : sa campagne de financement participatif a même largement dépassé l’objectif.

Maintenant, tout le monde attend l'ouverture d'ici l’été. Baptisé « Le Présage », ce sera le premier restaurant solaire de France et peut-être même le premier d’Europe.

Pour plus d'informations, cliquez ici.