Michel Virlogeux : "La solution classique c'est un pont suspendu"

  • A
  • A
L'interview découverte est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Michel Virlogeux, ingénieur des Ponts et Chaussées à la retraite devenu consultant, est l'invité de Caroline Roux ce mardi.

C’est l’un des plus grands ingénieurs de la planète avec une centaine de ponts à son actif dont le pont de l’Ile de Ré, de Normandie ou encore le Viaduc de Millau. Il vient d’achever le Yavuz-Sultan-Selim, le troisième pont du Bosphore qui sera inauguré fin août.

Le défi technologique était d’arriver à faire un pont mince, élégant avec les charges ferroviaires.

Le pont de Normandie, le viaduc de Millau, le pont de Térénez en Bretagne, le pont jacques Chaban-Delmas à Bordeaux m’impressionnent toujours

Je ne regarde plus mon premier pont car il était très moche !


Invité(s) : Michel Virlogeux, ingénieur des Ponts et Chaussées à la retraite devenu consultant