Sur les traces de Paul Gauguin à Pont-Aven

  • A
  • A
Les escapades culturelles est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Chaque Dimanche, Vanessa Zhâ vous emmène à la découverte du patrimoine français. 

Les escapades culturelles de Vanessa Zhâ à l’occasion de la sortie en salles du film "Gauguin, Voyage de Tahiti", vous en profitez pour nous emmener sur les traces de Gauguin non pas aux Marquises mais à Pont-Aven, et oui aujourd’hui on se met à l’heure bretonne, même finistérienne, puisque Pont-Aven se trouve dans le Finistère Sud.

Exactement, alors quand on entend le nom de Pont-Aven on pense d’emblée à l’école de Pont-Aven, petit rappel en deux mots il y a eu l’école de Barbizon, de st Tropez et bien Pont-Aven a eu aussi son petit groupe d’artistes qui sont venus travailler sur place et partager leurs techniques, avec à leur tête: Paul Gauguin

Et c’est pour cela que l’on surnomme Pont-Aven la cité des peintres. Et c’est donc Gauguin qui a découvert Pont-Aven ?

C’est ce qu’on pense, mais en fait pas du tout ! C’est Henri Bacon, un peintre américain, qui a posé le 1er son chevalet, en 1864. Et Il tombe tellement sous le charme de l’exotisme breton qu’il va faire venir ses compatriotes américains et là ils vont trouver une vraie source d’inspiration avec tout ce qui fait la culture bretonne les costumes, les Fest Noz, les pardons, les bretons tout simplement ! Et ce n’est que 22 ans plus tard, en 1886 que Gauguin débarque et que les peintres français comme Serusier vont suivre. C’est d’autant plus facile pour eux depuis l’invention des tubes de peinture, ils n’ont plus besoin de peindre enfermés dans leurs ateliers à Paris, pour y fabriquer leur peinture: résultat ils peignent sur le vif ces belles "Gueules bretonnes" bien burinées, les ports, les embruns, dans ce coin très sauvage et préservé et qui l’est toujours d’ailleurs ! 

Et ils s’installent où à Pont-Aven ?

A la pension Gloanec.

Donc une adresse à retenir pour partir sur les traces de Gauguin, et côté ballades qu’est-ce que vous nous suggérez Vanessa ?

Allez faire un tour du côté de la chapelle de Trémalo, là où Gauguin a peint le fameux Christ jaune. Partez en balade le long de la rivière de l’Aven qui part de Pont Aven pour se jeter 15 km plus loin dans l’océan à l’embouchure de Port Manec’h. Gauguin adorait s’y baigner après avoir peint au Pouldu, et si vous le pouvez : remonter l’Aven en bateau à voile avec un skipper ou en petite vedette. De préférence en fin de journée et là vous vous sentirez littéralement transporté dans un tableau, et dans ce cas-là une escale à Kerdruc s’impose : un petit port pittoresque qui est resté dans son jus : faites d’ailleurs une pause au bistrot de l’écailler pour déguster des huitres avec un petit verre de vin blanc.

Et nos chevalets et nos valises on les pose où ?

Au Moulin de Rosmadec dans le centre Pont-Aven : un ancien moulin à vent du 15ème siècle, avec une terrasse ombragée, vous avez quasiment les pieds dans l’eau. Pour une crêpe au caramel au beurre salé : la crêperie le Talisman. Et côté musée le Nouveau musée de Pont Aven qui a ouvert il y a presque deux ans beaucoup plus lumineux et lisible que l’ancien, avec surtout de nouvelles toiles.