Gorges de l’Ardèche et Pont de l’Arc de la grotte Chauvet

  • A
  • A
Les escapades culturelles est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Chaque Dimanche, Vanessa Zhâ vous emmène à la découverte du patrimoine français.

Les escapades culturelles de Vanessa Zha ce matin on prend la direction du sud de l’Ardèche, sur le territoire du Pont d’arc Ardèche pour passer un week-end souterrain et se glisser peut être dans la peau d’un spéléologue

Exactement cette Ardèche qui est connue pour ses sites naturels, ces gorges -classées réserve naturelle depuis 1980- par lesquelles on accède de manière grandiose via la fameuse arche naturelle du Pont d’arc, la rivière de l’Ardèche qui est assez fougueuse et que l’on peut d’ailleurs descendre avec un batelier et puis qui dit Ardèche dit Grotte Chauvet. Elle est classée au patrimoine Mondial de l’Unesco et aujourd’hui on visite sa réplique, la caverne du Pont d’arc, la plus importante réplique de grotte ornée au monde avec sa célèbre peinture pariétale : la fresque des lions.

Evidemment tous ces sites sont des incontournables quand on pose le pied en Ardèche, mais vous aviez envie de nous faire découvrir un autre lieu, votre coup de cœur : l’aven d’Orgnac

Oui déjà parce c’est la seule grotte labellisée grands sites de France, c’est la 2 ème visitée après le gouffre de Padirac. Et tout ça à juste titre, elle est unique par ses volumes, des gros gros volumes, c’est assez gigantesque. Et puis par sa beauté toute simplement, ça en fait une vraie cathédrale souterraine. Mais le plus c’est que c’est aussi "une grotte qui se vit" : je m’explique : l’équipe de l’aven d’Orgnac propose de découvrir les parties non aménagées, plus profondes via des sessions de spéléologie mais la nouveauté c’est qu’ils proposent ca maintenant aux enfants : la spéléomino. Stephane Toccino, spéléologue de l’Aven d’Orgnac nous en dit plus

Les enfants s’y mettent et les parents aussi une expérience à faire en famille. Une manière de renouer avec les origines de la spéléo, c’est à dire l’exploration, la découverte de nouvelles galeries et puis tout ça en équipe. Une belle initiative. Et Stéphane me confiait que si on mettait bout à bout chaque galerie découverte, cela fait des dizaines de km chaque année.

Bon et après cette bonne exploration sportive, où pose-t-on nos sacs à dos Vanessa ?

Et bien seulement 150 m plus haut Wendy ! On dort dans une grotte : l’aven grotte forestière qui pourrait être en quelque sorte la "chapelle" de l’aven d’Orgnac : Ce sont Virginie et Nicolas qui ont créé ce concept de nuit insolite : le spélé’hotel. Alors rassurez-vous il ne fait pas un froid polaire, la température est de 16 degrés toute l’année. Tout a été pensé dans le moindre détail : de l’apéritif au petit déjeuner bio. On peut dormir à 2 ou à 6. Et votre lit c’est tout simplement un tipi en suspension, ce qui fait qu’on a l’impression d’être en apesanteur, en lévitation et ça c’est une expérience assez unique à vivre !