A la découverte de la route du paysage des génies

  • A
  • A
Les escapades culturelles est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Chaque Dimanche, Vanessa Zhâ vous emmène à la découverte du patrimoine français. 

Les escapades culturelles de Vanessa Zhâ, alors que la Catalogne souhaite organiser un référendum sur l’indépendance de la région, vous nous proposez justement une escapade autour d’une route unique la Route du paysage des génies, au sud de Barcelone entre la Costa Daurada et les Terres de l’Ebre.

Exactement, et pour sillonner cette route, découvrir ses paysages qui ont été une vraie source d’inspiration pour de nombreux artistes grâce à sa nature, la Méditerranée, sa lumière, ses montagnes, ses cultures, ses traditions rurales et ses habitants. Et bien on embarque avec nous quatre d’entre eux, quatre grands génies : Gaudí, Miró, Casals et Picasso ce qui nous rappelle que la Catalogne a fait naître de grands artistes.

Allez c’est parti on prend la route, pour découvrir ses paysages et donc mieux comprendre leurs œuvres qu’elle est notre 1ere étape ?

Reus, la ville qui a vu naître Gaudi alors ce qui est paradoxal c’est que Reus est connue pour son architecture, ses bâtiments signés par les plus grands maîtres du Modernisme du début de 20è siècle (à Reus on vous propose d’ailleurs un circuit sur le modernisme) et bizarrement Gaudi n’y en a construit aucun.

En revanche Reus abrite le Centre Gaudí qui est l’unique centre d’interprétation sur sa vie et son œuvre. Il s’agit d’un centre interactif où l’on peut, entre autres, voir des maquettes de ses travaux les plus célèbres. Et pour info Le bureau du tourisme de Reus vous propose deux circuits : la route Gaudí&Reus ou la route Art Nouveau.

Important de rappeler Sébastien, qu’il est rare qu’un artiste ET architecte soit autant que Gaudí : sept des monuments qu’il a créés sont quand même inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO (La Sagrada Familia, Park Guell, la Pedrera) et puis que comme beaucoup d’artiste géniaux, il n’était pas reconnu de son vivant, alors qu’aujourd’hui il fait partie de l’âme catalane.

Après avoir quitté Reus on part sur Mont-Roig del Camp pour y rencontrer Miro, Vanessa 

Oui Miro l’artiste aux "Constellations" (toujours les mêmes symboles : la femme, l’oiseau, le soleil, la lune, l’étoile) Alors Mont Roig est le village où il a passé  les premières années de sa vie d’artiste (il est barcelonais d’origine) et dans le centre d’interprétation qui lui est consacré, le Centre Miro, on vous explique très bien le lien artistique qui le liait à cette ville d’à peine plus de 10.000 habitants. Surtout ne ratez pas l’église de Sant Miquel ni l’Ermitage de la Mare de Déu de la Roca, qui est perché tout au sommet d’un promontoire rocheux. Et pour ceux qui aiment pédaler, sachez qu’il y a dans cette zone 700 km de pistes cyclables, sept itinéraires.

Et nous on reprend la voiture, pas le vélo et on roule jusqu’à El Vendrell

Qui est une ville de bord de mer d’origine médiévale, mais qui a évolué avec le temps et est devenue une ville balnéaire. Et là c’est avec Pau Casals que l’on a RV. Le musicien de la bande, violoncelliste, Chef d’orchestre, compositeur de génie et surtout un grand défenseur de la liberté : il refusé de jouer à Berlin en 1933. El Vendrell propose un circuit découverte de sa maison natale jusqu’à sa tombe, en passant par la musée Paul Casals qui abrite son œuvre.

Et maintenant on entame La dernière étape de la route pour aller sur les terres du grand Picasso

Exactement sur les terres de l’Ebre : à Horta de Sant Joan. La plus petite des villes que l’on a rencontrées jusque-là, à peine plus de 1.000 habitants perchés sur la colline de la Terra Alta. Résultat on peut encore imaginer l’endroit comme l’a découvert Picasso lorsqu’il est venu s’y installer en 1898, pour se refaire une santé chez son ami Pallarès. Aujourd’hui Le Centre Picasso (installé dans l’ancien hôpital de la ville) présente de façon permanente des expositions  sur son œuvre, le cubisme et puis sa vie à Horta : On peut surtout faire le lien entre ses œuvres et les paysages environnants jusqu’ aux ruelles de la ville.

Faut savoir que Son passage à Horta de Sant Joan a été si fondateur pour lui qu’il a dit un jour "Tout ce que je sais, je l’ai appris dans le village de Pallarès". L’office du tourisme de la localité offre aussi une  "route à travers des paysages picassiens".

La fiche de l’escapade

Paris/Barcelone  avec Vueling 50 euros l’aller ou mieux le TGV qui va jusqu’à Barcelone ! Et un hébergement central pour la route des génies : Horta de Sant Joan : Mas Les Capaçades. La Targeta Genial : le pass à 9 euros pour accéder à tous les centres d’interprétation.