"L’insulte" : au Liban, le vivre ensemble malgré tout

  • A
  • A
Les reportages des Carnets du monde est une chronique de l'émission Les carnets du monde
Partagez sur :

Dans son dernier film "L’insulte", sorti en salles le 31 janvier, Ziad Doueiri évoque les plaies encore ouvertes entre Libanais et Palestiniens. Une des causes profondes de 15 ans de guerre civile au pays du Cèdre.

Le réalisateur libanais nous emmène dans la cosmopolite Beyrouth avec un regard bienveillant sur les différentes communautés mais sans concession sur les tensions qui continuent d’agiter la société libanaise.

Ziad Doueiri réagit aussi à ces autres tensions apparues du fait de la guerre en Syrie et de l’afflux au Liban de plus d’un million de réfugiés. Reportage dans le village Zgharta, à 40 kilomètres de la frontière syrienne, où la municipalité a renforcé les patrouilles depuis qu’une jeune Libanaise a été tuée dans le coin par son concierge syrien.

- "L’insulte" de Ziad Doueiri sorti le 31 janvier 2018

- Reportage d’Antoine Garribal à Zgharta, au Liban.