Pourquoi n'y a-t-il pas de chats policiers ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les pourquoi est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Philippe Vandel répond à un pourquoi de l'actu.

On parle beaucoup de l’affaire de la petite Maëlys qui a disparu à Pont de Beauvoisin, après un mariage. Les chiens policiers ont perdu sa trace dans le parking. Mais pourquoi ce sont toujours des chiens policiers et pas des chats ?

Pourquoi il n’y a pas de chats qui reniflent la drogue dans les aéroports ? Ou les explosifs ? C’est plus facile à nourrir, à transporter, et on pourrait lâcher une vingtaine de chats dans les aéroports en cas d’alerte, ou même en prévention. L’odorat des chats est comparable à celui d’un chien, un peu inférieur, mais très très très largement supérieur au nôtre, qui lui permettrait facilement de trouver de la drogue cachée dans une valise, même dans des sacs étanches. Alors pourquoi cela ne se fait pas ?

Parce qu’on n’arrive pas à dresser les chats. 

Pourquoi ? Parce qu’ils n’obéissent pas aux ordres. La belle affaire me direz-vous, mais pourquoi les chats n’obéissent-ils pas ? À cause de leur comportement naturel. Les chiens, comme les loups, vivent en groupe, avec une hiérarchie qui comporte des dominants, et des dominés, qui leur obéissent. 

Alors que les chats vivent en solitaire, sans chef. Même quand il s’agit de chasser, les chats chassent en solitaire. Les chats n’ont d’ordre à recevoir de personne, car chacun est son propre chef. Ils n’ont donc aucune raison d’obéir à celui qui se croit leur maître. Voilà pourquoi il n’y a pas de chat d’avalanche, pas de chat de traîneau, pas de chat d’aveugle, pas de chat policier.