Pourquoi ne peut-on pas utiliser son téléphone dans les avions ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les pourquoi est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Philippe Vandel répond à un pourquoi de l'actu.

Les pourquoi de l’actu : Philippe Vandel. Pourquoi ne peut-on pas utiliser son portable en avion ?

J’y ai pensé hier toute la journée pendant les manifestations contre la loi travail. On disait : Le président Macron se tient informé heure par heure, même depuis son avion. 

Super! Et nous : pourquoi on n’a pas le droit d’allumer son téléphone dans l’avion?

Combien de fois l’hôtesse nous a-t-elle répété? "Merci de bien vouloir couper votre téléphone cellulaire jusqu’à l’atterrissage et l’immobilisation complète de l'appareil". Cent fois! Et pour quelle raison? Qu'est-ce que ça peut bien lui faire qu’on appelle notre pote pour qu’il vienne nous chercher porte B?

Les compagnies aériennes invoquent la sécurité 

Comme chacun sait, les avions sont bourrés d’électronique, matériel très sensibles aux phénomènes électromagnétiques. C’est précisément ce qui peut coincer avec les téléphones mobiles, qui envoient des ondes à qui mieux-mieux pour se connecter au réseau. Et plus le modèle est ancien, plus ils en sont générateurs. Mais ce problème de sécurité est tellement crucial que les compagnies travaillent depuis longtemps sur la question et ont trouvé une solution ces dernières années. Désormais, les appareils sont protégés contre les ondes et ne risquent donc plus rien.

Pourtant il reste toujours rigoureusement interdit de téléphoner en avion.

C’est une mesure préventive. De toute façon, pendant le vol, lorsque l’appareil est parvenu à son altitude de croisière, aux alentours de 10.000 mètres, les téléphones ne peuvent plus entrer en relation avec les relais au sol, trop bas. C’est imparable. Davantage qu’interdit, téléphoner est impossible. Mais certaines firmes ont trouvé une parade : embarquer un relais qui rend ou qui rendra possibles les communications et les connexions internet. Bonne nouvelle? Pas si vite! Car vous pensez bien que ce service est payant! En attendant, les gentilles compagnies aériennes ne veulent surtout pas vous habituer à utiliser votre téléphone gratuitement sans leur verser un centime.