Pourquoi les ados ont-ils toujours l’air fatigué ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les pourquoi est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Philippe Vandel répond à un pourquoi de l'actu.

D’abord parce qu’ils le sont ! Parce qu’ils se couchent "à pas d’heure", comme disait ma grand-mère. On peut ajouter ces questions annexes : pourquoi l’ado a-t-il toujours faim ? Et pourquoi ce rire idiot ? 

C’est un cliché ?

Pas seulement. En 2010, un congrès d’endocrinologues s’est tenu à Lyon pour faire le point des dernières connaissances autour de cette silhouette en forme de S (genoux pliés, dos avachi, tête pendante). L’endocrinologie est la science qui étudie les hormones, leurs fonctions et leurs dérèglements. Un grand ponte, le Pr Sultan, avait résumé à la tribune : "La puberté est une période d’inondation hormonale".

Je rassure les parents inquiets après une semaine de classe. Si l’adolescent est mou pendant la journée, mais qu’il se réveille après le dîner pour tchater toute la nuit sur Internet, c’est pour cette raison. Le taux d’œstrogènes est multiplié par 40 chez la fille, le taux de testostérone par 60 chez le garçon. Ça, se sont les hormones sexuelles, mais il y a aussi l’hormone de croissance, dont les pics se situent en soirée, ce qui contraste avec sa mollesse de la journée.

Ajoutez à cela un retard de production de mélatonine, l’hormone du sommeil, qui normalement se déclenche avec la baisse de la luminosité. Conséquence : l’adolescent vit en décalage horaire permanent, alors que son réveil sonne à l’aube pour aller en cours, d’où une tendance à s’avachir dès qu’il en a l’occasion.

C’est tout ?

Non. Autre facteur d’épuisement, c'est la croissance. Un ado peut grandir de 15 cm en un an. Pour faire face, il doit avaler de 3.000 à 3.500 calories par jour, alors que les besoins d’un adulte sont de 2.000 calories seulement. On imagine ce que cela peut représenter en termes de dépense d’énergie. De quoi avoir envie de dormir en permanence. En ce qui concerne le rire bête, la question est encore à l’étude.