Pourquoi le marathon fait-il 42,195 kilomètres ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les pourquoi est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Philippe Vandel répond à un pourquoi de l'actu.

Pourquoi le marathon fait-il 42,195 kilomètres ?

Ainsi donc Paris a obtenu les Jeux Olympiques de 2024. Et comme l’on dit tous les journaux : "la fin d’un long marathon". Il y aura évidemment un Marathon au JO, qui partira de la Tour Eiffel, et qui fera exactement 42 km et 195 mètres. Pourquoi cette distance?

C’est une référence à la victoire historique des Grecs? 

Je rappelle la légende : le fameux messager qui était venu annoncer à Athènes la victoire contre les Perses, en 490 av. J.-C. à Marathon. Il a tout fait à pied puis il est mort d’épuisement. Une quarantaine de kilomètres séparaient les deux cités. Environ. Mais alors pourquoi avoir stipulé dans le règlement la distance précise de 42,195 kilomètres, qui ne correspondent évidemment pas au récit historique ?

On a mal mesuré la distance la première fois?

Pas du tout. C’est résultat d’un arbitraire royal. Tout commence aux Jeux Olympiques de Londres en 1908. Le marathon fait partie des épreuves prévues. Les fameux "42 kilomètres environ" ont été reconvertis dans le système local, à base de pieds et de pouces. Comme la distance n’est pas gravée dans le marbre, il est décidé de l’arrondir à 26 miles tout ronds. Un itinéraire est trouvé dans la ville et alentour. Mais une requête est alors exprimée par la famille royale. Le roi Edouard VII se trouvera au stade de White City, et la course doit s’achever devant sa loge. Normal. Mais ses enfants, les prince et princesses Louise, Victoria, Maud et George (le futur George V), désirent assister au départ de la course, au château de Windsor où ils résident. Or la distance exacte entre ces deux points, définie par le tracé de la course, est de 26 miles et 385 yards. Qu’à cela ne tienne, la course sera rallongée de 385 yards. Ce qui, reconvertit en système métrique, nous amène à 42,195 kilomètres. Qui deviendra désormais la mesure officielle.