Les histoires extraordinaires - Ronan Farrow

  • A
  • A
Les histoires extraordinaires est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Marc Messier nous brosse ce dimanche le portrait de Ronan Farrow, le tombeur d’Harvey Weinstein

Un fils de pute. A son of the bitch, en Anglais, c’est en ces termes, pas très aimables, que son père, Woody Allen, parle de lui. Ronan Farrow, le seul enfant biologique du réalisateur de Manhattan et de La Rose Pourpre du Caire. Un jeune homme de 29 ans, qui depuis des années  dénonce publiquement les turpitudes et les perversions du cinéaste, un père qu’il considère comme un salaud, un prédateur sexuel, un dégénéré qui a épousé l’une de ses filles adoptives et qui en aurait violé une autre lorsqu’elle était petite. 2 demi-sœurs de Ronan Farrow, qui avait tweeté/souhaité, en 2012, à l’occasion de la fête des pères. Une "Bonne fête à mon Beau-Frère". Woody Allen s’en était entretenu pendant plusieurs semaines avec ses 4 Psychanalystes et à sa douzaine d’avocats.

Ronan, ou plutôt Satchel Farrow, pour l’état civil. Le seul enfant connu de Woody Allen, le drôle de fruit de sa passion amoureuse, tordue et cinématographique avec Mia Farrow, l’angoissante héroïne de Rosemary Baby et la fille de Maureen O’Sullivan, l’unique Jane de Tarzan Weissmuller . Un drôle de fruit. Un fruit gâté dirait Woody Allen qui n’a laissé à son fils, que des traces de son humour noir, le nom de sa mère, Farrow et le prénom de son joueur de base-ball préféré : Satchel comme Satchel Paige. Pour le reste, Satchel, Ronan Farrow n’a rien à voir avec son père.

Un père qui ne serait pas le sien. Pas de preuve génétique, mais des doutes sérieux,  des rumeurs insistantes et surtout une troublante ressemblance physique avec Franck Sinatra, le prédécesseur de Woody Allen dans le cœur et dans le lit de Mia Farrow. La même bouche gourmande que le crooner, ses mêmes fossettes sourieuses , son même regard bleu glacier, sa même élégante minceur. Le Portrait de Skinny tout craché. Tous les signes de la bâtardise.  Ronan est-il le fils de Sinatra ? "Probably ", "probablement" avait répondu cash Mia Farrow dans une interview au magazine Vanity Fair en 2013.  De son côté, Ronan/Satchel Farrow, tweetait, quelque temps après "Nous sommes tous le fils de Franck Sinatra". Sourire-sous-entendus et double-sens,  ça pourrait être le titre d’un film de Woody Allen, qui ne s’est jamais aventuré sur ce terrain,  derrière une caméra.

La confusion des liens, le désordre des sentiments.  Des pères pas clairs, des demi-frères et des demi-sœurs de toutes les couleurs. Une famille détraquée, snob, et célèbre... Lorsque Mia Farrow et Woody Allen divorcent, Ronan Farrow a 5 ans, un QI exceptionnel et un psychiatre qui vient à domicile,  une fois chez sa mère et l’autre chez son père, on l’appellera comme ça. Le Psy diagnostiquera un petit surdoué. Evidemment, répondra sa mère, qui évoquera un bébé génial qui prononça ses 1ers mots à 7 mois et qui parla couramment à 1 an, si l’on en croit Mia Farrow.

La suite est tout aussi hallucinante.  A 15 ans, Ronan/Satchel Farrow obtient son bac, option philosophie et biologie, dans la foulée, il s’envole avec l’UNICEF pour le Darfour au Soudan, en pleine guerre civile. Une conscience internationale née au milieu de ses 11 demi-frères et sœurs qui parlaient 6 langues différentes à la maison. Une mission humanitaire d’un peu plus d’an,  au cours de laquelle, il rencontrera des enfants-soldats, il racontera leur histoire dans les colonnes de plusieurs journaux dont l’International Hérald  Tribune et le Washington Post. Un garçon est très très doué qui rentrera au pays entrer à Yale, l’une des plus prestigieuses universités américaines. . Il a 17 ans. Il décroche un master de droit et le Barreau de NY. Ronan Farrow fête ses 20 ans à la Chambre des Représentants à Washington, où il est chargé du dossier des réfugiés à la Chambre des représentants. A 23 ans, il écrit les discours de l'envoyé spécial des Etats-Unis pour l'Afghanistan, avant de devenir  l’un des proches conseillers de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton. Un foutu Génie, dira un conseiller de B.Obama, l’un des hommes de moins de 30 ans, les plus influents du monde, selon le magazine Forbes.

Vous avez compris que ce n’est pas le 1er venu qui a fait tomber, il y a quelques jours, l’homme le plus puissant d’Hollywood, Harvey Weinstein, le Tycoon dont personne ne prononce le nom de la même façon. Harvey The Pig, dans l’ombre duquel se cacherait, un autre Cochon. Un cochon, déguisé en spermatozoïde dans l’un de ses vieux films. Woody Allen, le père de Ronan Farrow. Ce père qui ne serait pas le sien, ce père qu’il aimerait bien tuer. Une histoire faite pour le cinéma.