Migrants : "un passeur a accepté de me raconter les coulisses de ce trafic"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    Les grands reportages d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    VIDÉO - Chaque matin tout au long de l’été, Europe1 revient sur les grands reportages qui ont marqué la saison de la radio, en compagnie d’un reporter de la rédaction.

    Quand on parle de la crise des migrants, on a en tête ces images d’hommes de femmes et d’enfants qui affluent sur des barques surchargés ou à bord de vieux cargos poubelles, sur les côtes italiennes notamment. Mais derrière ces traversées, il y a des réseaux. Notre reporter Gwendoline Debono s'est rendue en Turquie où elle a pu rencontrer deux membres d’une filière de passeurs, afin de comprendre comment fonctionne ce trafic d’hommes.

    Elle raconte :

    "En mai dernier, je me rends à Mersin, le port le plus important du sud de la Turquie. L’idée, c’est d’aller voir un Syrien, Abou Laith. Cet homme fait passer des migrants de la Turquie à l’Italie et il a accepté de raconter les coulisses de ce trafic, que ce soit au niveau financier ou au niveau des techniques qu’il utilise pour esquiver les contrôles. Abou Laith nous a aussi mis en relation avec des membres de sa filière.

    Depuis cette rencontre, seul un cargo est parti de Mersin pour rejoindre l’Italie, et le voyage s’est heurté aux garde-côtes turcs, qui commencent à agir, sous la pression de la communauté internationale. Abou Laith préfère maintenant faire passer les migrants par la Grèce. Les tentatives de l’Union européenne pour stopper les passages ne l’inquiète pas du tout : il le sait, tant qu’il y aura des conflits, il aura du travail."

    >> Retrouvez Les Grands Reportages d’Europe 1 du lundi au vendredi dans Europe 1 matin de 6h à 9h, dans Europe 1 Week-End de 7h à 9h et sur : http://www.europe1.fr/emissions/les-grands-reportages-deurope-1