Un concert spécial "Frères et Sœurs"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Le festival de musique classique d’Aix-en-Provence organise un concert spécial "Frères et Sœurs".

C’est le dernier mot de Louise Ekland

C’est fou comme souvent la musique est une affaire de famille ! Les Jackson Five, les Bee Gees, les Corrs, les Jonas Brothers. Et la France a aussi ses frères et sœurs virtuoses !

La preuve, c’est que le festival de musique classique d’Aix-en-Provence organise un concert spécial "Frères et Sœurs"

Le 18 avril, quatre fratries de musiciens talentueux viendront jouer ensemble des airs de Brahms, de Schumann. Bref, vous n’aurez pas mieux avant qu’on clone André Rieu !

 C’est marrant ce concert pour "Frères et Sœurs". Qui l’a créé ?

Le directeur artistique du Festival, Renaud Capuçon, qui est aussi un maestro du violon. Comme son petit frère est violoncelliste, ils jouent ensemble comme de grands enfants. Et il a voulu partager les joies de ces harmonies fraternelles, façon Fréro Delavega

D’ailleurs, le concert  "Frères et Sœurs" plaît beaucoup aux familles. Depuis deux ans, on vient écouter les fratries, bien sûr, mais on les observe aussi sur scène pour trouver des ressemblances : "Qui c’est la sœur cadette ? C’est pas l’aîné là-bas derrière sa trompette ?" Bref, un jeu qui serait moins fun avec les frères Bogdanov.

Et il n’y a pas de rivalité entre tous ces frères et sœurs ?

Vous savez, quand on joue ensemble, personne ne pense à pisser sournoisement dans un violon ! Notez-la, celle-là, ça pourrait être une phrase de Gérard Larchet.

Blague à part, c’est la philosophie de Renaud. Il trouve qu’on se la joue un peu solo dans les conservatoires français. Alors il encourage l’esprit de famille en faisant jouer les jeunes à 4, à 6, à 8.

C’est l’avantage d’un concert par rapport à une élection : même si on est nombreux, tout le monde s’accorde sur le même programme !

Vous pensez qu’on devrait faire un an de solfège à l’ENA ?

Oh, ça ne suffira pas pour éviter la cacophonie. En tout cas, l’esprit de famille, ça fonctionne !

Le concert attire tellement de spectateurs que les Frères et Sœurs doivent déménager au Grand Théâtre de Provence. Rien d’étonnant, après tout. C’est comme ça que la Diva Ségolène avait rempli le Zénith en 2008. En chantant ce refrain: "FRATERNITE !"