Profession: prof de tennis d'Emmanuel Macron

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Louise Ekland a pu rencontrer Patrice, le professeur de tennis du président, et comme disait Guy Forget : "Dis-moi comme tu joues et je te dirai qui tu es !"

Le dernier mot c’est avec Louise Ekland

Quelqu'un m'a fait des confidences sur notre nouveau Président. Une personne qui le connaît aussi bien que sa prof de français. Un homme de l'ombre. Un homme de terrain. Habitué aux échanges musclés avec M. Macron. Je vous parle de Patrice, son prof de tennis !

Avec les infos que je lui ai rackettées, vous allez voir clair dans le jeu du Président. Et oui, comme disait le grand philosophe Guy Forget : "Dis-moi comme tu joues et je te dirai qui tu es !"

Dites-nous d'abord qui est ce mystérieux Patrice.

Oh, ce n'est pas un joueur de raquettes de plage ! Patrice a fait six Roland Garros quand même, dont un 8ème de finale, et une victoire contre André Agassi. Une expérience du face-à-face et un mental qui le rendent expert dans le non-verbal.

En 2011, il donne des cours au Touquet, et tombe sur un élève doué et rigoureux, mais qu'il soupçonne d'avoir d'autres ambitions que le tennis pro.

Et paf, l'année suivante, ses prédictions se réalisent : il découvre dans un magazine que son apprenti travaille à l'Elysée ! Je le savais, m'a dit Patrice. De toute façon, on apprend plus en regardant un smash que sur une couverture de Paris Match.

Et quel genre de joueur est M. Macron alors ?

Patoche m'a dit que son élève était très discipliné. Ça ne va pas vous étonner, mais il est toujours bien placé. Ni trop à gauche, ni trop à droite.

Comme il s'entraîne entre les séances, il est tout de suite en marche. Pendant 1h30, il tape dans la balle comme si c'était le programme du Front National !

Et même si les entraînements sont de plus en plus espacés, apparemment, rien n'a changé. Emmanuel n'arrête pas de dire à son coach : "Ma seule loi, c'est la loi travail !"

Et qu'est-ce qu'il faut encore travailler selon Patrice ?

M. Macron ne fait pas beaucoup de fautes, mais il a encore du mal avec le revers lifté. Attention à ne pas trop lifter cela dit, ça lui donnerait un genre Berlusconi.

Selon Pat’, il faut aussi qu’il soit un peu plus malicieux pour faire courir l'adversaire. Ça peut être utile quand on est face à un vicieux comme le champion Vladimir Poutine.

Tout ce qu'on espère, c'est que le Président va muscler son jeu, surtout face au n°1 Américain, histoire que la Terre ne soit pas trop battue !