Opéra cherche diva

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L'Opéra de Dijon vient d'organiser un concours exceptionnel pour trouver une nouvelle soprano.

Le dernier mot c’est pour Louise Ekland

L'Opéra de Dijon vient d'organiser un concours exceptionnel pour trouver une nouvelle soprano !  Une soprano, vous savez, c'est une chanteuse lyrique avec une voix aiguë. Chez les hommes, ça s'appelle un contre-ténor, ou encore, un Patrick Juvet. Contrairement à The Voice, c'est le genre d'occasion qui ne se présente pas tous les ans. Vu qu'une soprano peut chanter jusqu'à 60 ans, on peut attendre longtemps avant qu'une place se libère. Ou bien il faut espérer que quelqu'un fasse une overdose de moutarde.

Et puis il faut encore réussir le concours ? 

Oui, et ce n'est pas gagné, car le jury est très exigeant ! Pour rejoindre le chœur permanent de l'Opéra de Dijon, il faut une grande expérience et un super niveau de solfège. Les portes resteront fermées si toutes les clés ne sont pas à votre portée.

Il faut aussi avoir une tessiture stable, et éviter de passer du grave à l’aigu comme un ado. En gros, ne jouez pas les castrats si vous êtes alto, vous n’arriverez pas à rouler le jury dans la Farinelli ! Et bien sûr, il faut parler français pour pouvoir s'entendre avec les collègues, et rester en harmonie avec le chef de chœur !

Quelles sont les épreuves à passer ?

Il y a trois séries d’épreuves à faire pleurer Florent Pagny. Primo, on chante quelques airs en solo, on déchiffre des partitions-surprise, et on finit par une séance de vocalises. Je dis ça comme si c’était une formalité, mais je pense qu’à ce stade, j’aurais déjà les cordes vocales en purée. Deuxio, il faut accorder sa voix avec le chœur.  Et si vous êtes encore vivante après ça, il reste dernier test : un entretien de personnalité pour vérifier que la gagnante ne joue pas les divas !

Et qui a remporté le concours alors ?

Natasha Sallès. Natasha est une chanteuse brésilienne, diplômée du Conservatoire de Lyon, et devenue française d’adoption. Sa voix claire, touchante, polyvalente a fait l’unanimité à l’Opéra. Natacha a rejoint le clan des Sopranos, elle est The Voice from Burgundy. Et après toutes ses épreuves, vous ne pourrez pas l’accuser d’avoir fait chanter le jury.