Musée : le nouveau centre d'entrainement des policiers

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Une Américaine, Amy Herman, utilise les œuvres d'art pour exercer l'œil des policiers.

Si vous voulez des super-policiers, emmenez-les plus souvent au musée !

C’est la méthode d’Amy Herman, une Américaine qui utilise les œuvres d'art pour exercer l'œil des policiers. Et après avoir entraîné les agents du FBI et de la CIA, elle a emmené nos gardiens de la paix dans un centre de formation un peu particulier : le Centre Pompidou !

En quoi consistait cette formation ?

Amy a fait jouer nos inspecteurs au jeu des sept différences avec des tableaux de Matisse très similaires. Il mené l’enquête au pinceau, mais malgré leur flair, nos limiers n’ont pas relevé les petites différences d’encadrement, autour des tableaux. Première leçon d’Amy : sortez du cadre où vous serez pris dans la toile !

Ensuite, ils se sont exercés en binôme, afin de réaliser que deux personnes ne voient jamais la même chose. Là-dessus, il suffit de regarder les œuvres de Jeff Koons : certains vont voir un caniche géant et d'autres vont voir une immense arnaque. Tout ça ne doit pas échapper à l’œil d’un commissaire-priseur !

Concrètement, à quoi ça sert pour nos policiers ?

À repérer des détails-clés sur une scène de crime car le diable se cache dans les détails. Amy raconte d’ailleurs comment un meurtre a été résolu grâce à une boîte à pizza, qui détonnait comme un Warholdans, dans l’intérieur bourgeois des victimes.

Mais au fond, cette méthode peut être utile à tout le monde. Amy forme aussi des chirurgiens, par exemple. Je crois que c’est pour mieux garder les patients en observation et surtout éviter de les transformer en Demoiselles d’Avignon.

Ça veut dire qu'il faut étendre le Pass Culture à tous les Français ?

L'expérience devrait déjà changer notre vision des policiers !

Ils ne vont pas au musée pour amuser la galerie. Ils ont simplement vu comment l'art pouvait entretenir notre regard. Le portrait-robot c’est très bien mais pour garder un œil toujours jeune et frais, on peut aussi tester la méthode Dorian Gray !