L'ultimate Frisbee

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La France accueille pour la première fois les championnats du monde d'Ultimate Frisbee.

Et le dernier mot avec Louise Ekland.

La France accueille pour la première fois de son histoire les championnats du monde d'Ultimate Frisbee ! Ça se passe cette semaine sur la grande plage de Royan ! Et après ça vous ne verrez plus jamais le frisbee de la même façon !

Le frisbee comme un aimable loisir de vacances, une façon ludique de mettre rapidement la table au camping. On peut jouer avec des assiettes en carton, c'est sympa ! Ça n'a plus grand-chose à voir, ça oppose deux équipes de 5 joueurs bodybuildés, qui doivent marquer des buts en se faisant des passes à une vitesse de Mach2.

Un conseil si vous passez à Royan : baissez la tête ! Robert Badinter n'a pas interdit la guillotine pour que vous vous fassiez raccourcir par un frisbee.

C'est intense !

L'Ultimate c'est très fun & spectaculaire, c'est sur la short-list pour les Jeux Olympiques et ça passionnent quatre millions de pratiquants aux Etats-Unis, 6.000 en France, autant dire que pour les médailles il vaut mieux compter sur le canoé-kayak !

Les Français ne brillent pas en Ultimate, mais ça pourrait changer, en même temps que l'image de ce sport. Parce que j'ai parlé à Thomas Péron, chargé de communication de cet évènement, il m'a expliqué à quoi ressemble un champion d'Ultimate. Réponse : c'est musclé, tatoué, bronzé et ça porte des chaussettes à la plage. Pour ne pas se brûler les pieds dans le sable.

Petite faute de goût ! Mais ça nous empêchera pas de nous intéresser de très près à ces sportifs qui allient performance et fair-play absolu ! Car en Ultimate, quand un joueur crie "faute", les deux équipes discutent ensemble avant de valider la décision ! C'est ambiance "Nuit debout on the Beach". Moi j'adore ! Quand vous saurez que la moyenne d'âge est de 32 ans et que les équipes sont mixtes, vous saurez ce qu'il vous reste à faire cet été sur la plage ! Et si malgré vos entraînements intensifs de frisbee, vous restez célibataire, ce n'est pas grave, vous pourrez toujours vous mettre au boomerang !

 

Merci Louise Ekland.