Le poison sous toutes ses formes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Le Musée des Confluences à Lyon accueille une exposition sur toutes les sortes de poison.

Louise Ekland découvert une expo mortelle au Musée des Confluences à Lyon, une expo mortelle sur le poison !

Le poison, sous toutes ses formes : dans la nature, dans les œuvres d'art ou en pharmacie.

Toute l'histoire du poison, du premier serpent jusqu'à Bachar Al-Assad ! 

Et pour la première fois en France, le Musée lyonnais accueille des animaux dangereux, des petites bêtes exotiques et très toxiques.

Comme quoi ? Des serpents ou des araignées ?

Il y a les phobies classiques comme les mygales, les vipères ou les scorpions. On est médusé devant une raie mortelle, comme si les Dents de la mer ne suffisait pas.

Puis il y a le poisson-ballon, une sorte de ballon de baudruche plus fatal qu'un coup d'boule de Zidane. Et il y a même un mollusque ultra-venimeux, une sorte de bigorneau foudroyant. 

Ce n'est pas rassurant comme expo !

Sans parler des poisons humains comme Le curare ou l'arsenic et leurs effets affreux.

On apprend qu'il y avait aussi des poisons dans les produits de beauté. Par exemple, au début du XXe on vendait des crèmes radioactives. Les boutons disparaissaient, mais il y avait un deuxième nez qui se mettait à pousser.

Ça continue encore aujourd'hui avec le botox qui est une toxine qui peut entraîner la paralysie. C'est pour ça que quand on fait trop d'injections, on peut plus bouger le visage.

Il n’y a rien de plus positif ?

Si, la bonne nouvelle c'est qu'à faible dose, un poison peut se transformer en médicament. C'est le principe de l'homéopathie.