Le droit à la déconnexion au travail rend jaloux

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Louise Ekland revient sur l'une des dispositions de la loi El Khormi : le droit à la déconnexion.

C'était une clause peu connue de la loi El Khomri : depuis le 1er janvier 2017, les salariés français ont désormais le droit à la déconnexion. Concrètement, les entreprises doivent limiter les emails reçus en dehors des heures de travail, le soir et le week-end, afin de limiter le stress de leurs employés. Encore une fois, la France est à la hauteur de sa réputation de Pays-du-droit de-l'homme-à-ne-pas-dépasser-35-heures-de-boulot-par-semaine.

Ça doit beaucoup étonner les Anglais.

Mes compatriotes se sont bien sûr moqués, mais la réalité c'est qu'ils sont jaloux ! car la France est le premier pays au monde à vouloir limiter les emails le weekend. Dans le même temps, la France a été le 52ème pays au monde à interdire la fessée. La conclusion c'est qu'il faut pas embêter les adultes français le week-end et que certains étaient plus pressés d'arrêter de tapoter leurs claviers que leurs bambins.

Mais maintenant que les châtiment corporels sont interdits sur les enfants, je serais un patron français, j'éviterais d'envoyer un email le dimanche, de peur de me prendre une fessée le lundi au bureau !

La loi prévoit ce genre de sanctions ?

Non, les patrons ne risquent ni fessée, ni procès. La loi oblige juste les entreprises de plus de 50 salariés à ouvrir le dialogue sur la déconnexion numérique. Pour reprendre l'expression de Benoît Hamon dans une interview récente à la BBC, l'email est une laisse électronique qu'il faut savoir couper le week-end ! On n'est pas des toutous ! et s'il faut envoyer quelque chose balader, c'est le boulot !

Moi je partage ce combat pour la déconnexion et je remercie Madame El Khomri d'avoir introduit ce nouveau droit, qui réussit l'exploit de nous réconcilier avec la loi Travail, rebaptisée la "Loi Week-end Peinard à la maison".

Quand on se souvient que la loi Travail était parmi les plus détestées de l'année 2016, ça prouve qu'une semaine de déconnexion, ça fait vraiment du bien !