L'armée pour éviter le décrochage scolaire

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire envoie de jeunes lycéens en Centre d'aguerrissement, des camps d'entraînement de l'armée française.

Mon dernier mot du jour c'est le Centre d'Aguerrissement. Il s'agit d'un camp d'entraînement de l'Armée Française où nos valeureux pioupious viennent s'entraîner. Et cette semaine, le Centre d'Aguerrissement du Var accueillait de très jeunes pioupious, à savoir une quinzaine de lycéens qui ont abandonné leurs études et qui viennent retrouver le goût de l'effort grâce à l'armée.

Ça s'appelle la Mission de lutte contre le décrochage scolaire. Excellente initiative : rien de tel que de confier les clefs d'un tank à un ado rebelle pour lui apprendre le sens des responsabilités !

"Kevin, on t'a dit de pas toucher au bouton rouge !"

"Kevin : au gnouf !"

Vous êtes sûre que ça donne des bons résultats ?

Absolument. J'en ai parlé avec le Colonel Laurent Fontaine qui commande l'opération. Son but est de transmettre des valeurs aux jeunes décrocheurs. Et comme il a fait Sarajevo deux fois, avec lui tout le monde se tient à carreaux. Quand il chante la Marseillaise, c'est pas du Gainsbourg ! Attention les jeunes, le colonel Fontaine a l'habitude de la Bataille ! Parce que Bataille & Fontaine... J'ai failli passer en cour martiale pour cette blague, mais c'est ça qu'il faut aux jeunes décrocheurs, c'est de la discipline !

Qu'est-ce que les jeunes apprennent pendant ce stage ?

Des choses de base comme savoir s'orienter. Sauf que l'orientation à l'armée, ça consiste à te lâcher au milieu d'une forêt avec juste une boussole... Je peux vous dire qu'après les jeunes trouvent ça facile de s'orienter dans le système scolaire ! Et quand on a goûté aux rations de combat, on est tout content de retourner à la cantine ! La méthode militaire a vraiment du bon : à l'issue du stage, 70% des décrocheurs retournent au lycée ! Comme quoi mieux vaut faire la paix avec l'école que la guerre avec l'armée !