Hiver : des chiens de traineau dans la Sarthe

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Arnaud, habitant de la Sarthe, pratique la course de chiens de traineau dans une région plus connue pour ses courses de voitures.

Un habitant de la Sarthe pratique un genre de course qui n'a rien à voir avec les 24 Heures du Mans.

Si vous demandez à Arnaud combien il a de chevaux sous le capot, il vous répondra : 10 chiens de traîneau !
C'est un "musher", le premier conducteur de chiens de traîneau dans la région, une région qui est plus connue pour ses sports mécaniques et ses rillettes.

Comment lui est venue cette passion ?

Depuis tout petit, Arnaud est fasciné par le Grand-Nord, l'histoire de Crô-Blanc, les expéditions de Nicolas Vanier. Il rêve de parcourir de grands espaces blancs avec ses huskies, et qu’il fasse -20 tous les jours !
Arnaud adore le froid.
Il travaille en intérim 10 mois par an pour bien profiter de l'hiver, et pouvoir préparer ses chiens à courir comme de vrais athlètes.

Quel est le programme de l’entraînement ?

C’est une heure de jogging six fois par semaine pour les toutous.
Arnaud les guide en criant : "Jeeeee !" et "Haaaaa… !", ça veut dire "À gauche ! À droite !" en chien de traîneau.
Et puis le musher nourrit ses chiens avec de la bonne viande, des croquettes de champion et des compléments alimentaires mais pas de piqûres, on ne prépare pas le Tour de France !

Quel type de courses il prépare ?

Des courses assez longues, comme la Lèkkarod dans les Alpes, qui court sur 500 kilomètres de pistes enneigées. Problème pour Arnaud, son traîneau a des roues car la Sarthe, ce n'est pas l'Alaska.
Mais ça ne suffit pas pour le décourager ! Il compte bien vivre sa passion, trouver des financements pour passer pro et s'entraîner à la montagne.
Qui sait ? Peut-être qu'il trouvera du soutien auprès de François Fillon. Après tout, le sénateur de la Sarthe essaie aussi de mener sa meute jusqu'à la victoire !