Exoplanètes : la Nasa recherche de nouveaux noms

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La Nasa a fait appel à l'imagination du public pour baptiser les sept nouvelles planètes qu'elle a découvertes à 39 années-lumières de la Terre dans le système Trappist-1.

Est-ce que vous avez envie de trouver le nom d'une nouvelle planète ?

C'est possible ! La Nasa a fait appel à l'imagination du public pour baptiser les sept nouvelles planètes qu'elle a découvertes à 39 années-lumières de la Terre dans le système Trappist-1.
Pour l'instant ces sept planètes s'appellent "B", "C", "D", "E", "F", "G" et "H".
À la Nasa, ils sont forts en Astronomie, mais en Astro-nommage, vous pouvez leur donner un coup de main.

Est-ce qu'il y a des règles à respecter ?

Oui ! Contrairement aux prénoms des enfants, on ne fait pas ce que l'on veut, sinon toutes les nouvelles planètes s'appelleraient Clémentine ou Fleur.
Les règles sont définies par l'Union Astronomique Internationale dont le siège est à Paris.
Car les Français ont les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles, deux qualités utiles pour trouver des noms de planète qui soient à la fois originaux, prononçables dans toutes les langues et avec maximum 16 caractères.
À part ça, on estime qu'il y a 500 millions d'exoplanètes dans notre galaxie, ne vous limitez pas aux prénoms du calendrier !

Ça fait beaucoup de noms à trouver !

Pour l'instant, on a seulement repéré une cinquantaine de planètes situées "en zone habitables", c'est à dire pas trop près ou trop loin de leur soleil et avec potentiellement de l'eau liquide à la surface.
On peut trouver un nom uniquement aux planètes sur lesquelles on pourrait potentiellement aller dormir et prendre une douche.
Les autres, c'est pas la peine de se donner du mal pour des endroits où on ne mettra jamais les pieds.

Quelle est la date limite pour trouver des noms ?

L'Union Astronomique Internationale a répondu à cette question hier soir : "Nous n'avons pas prévu de nommer de nouvelles planètes, inutile d'envoyer des propositions."
Donc c'est hallucinant, mais ils disent exactement le contraire de la Nasa.
Pour vous donner une image, c'est à peu près aussi bien organisé que la campagne de la Droite.
Tout le monde lancent des idées de nom, mais ce ne sont pour l'instant que des étoiles filantes.