Écopaturage : des chèvres tondeuses de fossés à Méroux

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Le maire du village de de Méroux alancé un casting pour trouver un troupeau chargé de l'entretien des pelouses.

Au village de Méroux, près de Belfort, ce sont des moutons qui sont chargés de l'entretien des pelouses ! Plus exactement, c'est un troupeau qui tond les fossés entourant le fort de la ville.

Ça s'appelle l'écopaturage.
Le gros avantage de cette pratique, c'est qu'on utilise ni machine ni produits chimiques, c'est 100% naturel.
L'inconvénient c'est quand le berger prend sa retraite !
C'est ce qui s'est passé au village de Méroux, le maire a donc dû se mettre à la recherche d'un nouveau troupeau pour brouter le gazon municipal.

Il a fait un casting ?

Le maire a passé une annonce et il a reçu cinq candidatures : trois troupeaux de moutons, un troupeau de chèvres et même un troupeau de lamas !
Alors les lamas ont été vite éliminés de la compétition peut-être parce qu'ils crachaient partout.
Plus sérieusement les lamas ne sont pas les stars de l'écopâturage. La discipline est dominée en France par les moutons. Notamment à Paris, où depuis Septembre 2016, vous en avez quelques-uns qui désherbent les talus en bordure du périphérique.
Ça marche très bien mais ça a dû faire peur aux Parisiens quand ils ont croisé des moutons.

Et pour les chèvres ?

Ce sont effectivement les chèvres qui ont gagné le casting et qui ont été sélectionnées pour écopâturer à Méroux !
Pourquoi ? Parce qu'elles sont très autonomes, il n'y a quasiment pas besoin de s'en occuper.
Les chèvres sont idéales pour l'écopâturage car quand elles broutent, il suffit de les laisser déjeuner en paix.