Championnat du monde de de dégustation de café : les Français ont bu la tasse !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Sébastien Maurer, un Alsacien, a participé aux championnats du monde de dégustation de café à Budapest d'où il a été éliminé dès le premier tour.

Sébastien Maurer, un Alsacien, vient de participer aux championnats du monde de dégustation de café à Budapest.

C'est original, mais vous allez voir que goûter du café au plus haut niveau mondial est finalement un sport comme un autre.

Déjà premièrement pour devenir un champion, il faut avoir un don. En l'occurrence, un palais capable de saisir la moindre nuance aromatique,

Sébastien Maurer est évidemment en mesure de distinguer un café de Haute-Bolivie d'un café de Basse-Bolivie comme si c'était de la chicorée et du jus d'orange.

Ça demande de l'entraînement !

C'est un sport comme les autres ! Sébastien peut ainsi goûter jusqu'à 100 tasses de café par jour !

Rassurez-vous, il recrache sinon il aurait une espérance de vie de quatre jours.

Mais sinon c'est comme toute activité de haut niveau, il faut s'entraîner dur.

Est-ce que Sébastien a gagné le championnat du monde ?

Boire du café, c'est un sport comme un autre donc le Français a été éliminé au premier tour.

Cette année, mauvaise cuvée comme à Roland-Garros, Sébastien a bu la tasse et manque de pot il a pas choisi la bonne et il s'est fait sortir.

Plus de Français au championnat du monde de café, il y en a marc !

En plus Sébastien a été éliminé par un gringo sur un score aussi serré qu'un ristretto napolitain, ça donne du grain à moudre à tous ceux qui pensent que l'arbitre était vendu.

C’ est donc la preuve que boire du café est un sport comme les autres, avec des supporters chauvins qui aiment refaire le match au café du commerce.