Après les RTT, la France invente les vacances illimitées

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La start-up PopChef a mis en place un système de vacances illimitées et revendique 15% de croissance par semaine.

Le dernier mot c’est pour Louise Ekland

Après les cinq semaines de congés payés, les jours de RTT, la France vient d’inventer les vacances illimitées ! Calmez-vous tout de suite, ce n’est pas une des premières mesures du gouvernement. C’est une innovation proposée par un jeune entrepreneur aux employés de sa start-up. "Prenez autant de vacances que vous voulez", voilà ce que notre patron dit à ses salariés !

Attendez, qu’est-ce que cette entreprise ? Elle va faire faillite en un mois !

Et non, l'entreprise a de la marge, figurez-vous. La start-up PopChef, qui livre des petits plats à domicile, revendique une croissance de 15% par semaine ! Un chiffre appétissant pour les investisseurs, qui ont injecté pas mal de blé dans la boîte à repas. D’ailleurs, François, le jeune patron de PopChef, n'a pas les yeux plus gros que le ventre. Il s'est fait les dents au King's College, à Sciences Po, puis HEC. Vous voyez qu'il est bien équipé pour gérer ses recettes !

Mais les employés n’abusent pas de ses vacances illimitées, de cette formule à volonté ?

Depuis que les vacances illimitées sont en place, les salariés ont pris seulement trois ou quatre jours de plus que le minimum légal. Juste un peu de rab, quoi, on est loin de l'indigestion de congés. C'est toute la philosophie de François : offrez la liberté et vous aurez les meilleurs employés. Laissez-les s'organiser, du moment que le travail est fait. Il donne même l’exemple en faisant des siestes en plein milieu de l’open space, ce qui me laisse penser que je ferais un super patron !

Et ça marche vraiment avec tout le monde ?

Pas avec Gaston Lagaffe, c'est certain. Mais François n'embauche que des habitués de l'autonomie. Il cuisine un peu les candidats, et leur demande notamment ce qu'ils ont déjà fait par eux-mêmes : apprendre une langue, jouer d’un instrument. Si le candidat pédale dans la choucroute, c’est sûrement qu’il ne colle pas au moule et doit changer de crémerie ! Bref, chez PopChef comme à Top Chef, il ne suffit pas de mettre les pieds sous la table, et les vacances no limit, ça reste une récompense qui se mérite !