Alain Robert, le Spiderman Français

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Alain Robert a grimpé une tour de 140 mètres de haut en plein Barcelone donnant, comme d'habitude, des sueurs froides aux pompiers et aux policiers, pas vraiment ravis d'être obligés d'aller l'arrêter.

Un coup de chapeau à Alain Robert, le Spiderman Français. Cela fait plus de 20 ans qu'il escalade les plus hauts gratte-ciels de la planète.
À 54 ans, vendredi dernier il a encore grimpé une tour de 140 mètres de haut en plein Barcelone, en donnant comme d'habitude des sueurs froides aux pompiers et aux policiers, pas vraiment ravis d'être obligés d'aller l'arrêter.

Ils l'ont arrêté à Barcelone ? Mais pour quel motif ?

Peut-être pour tapas nocturne...
Plus sérieusement, ce qui est étrange c'est ce qui pousse Alain Robert, année après année, à aller au bureau en passant par la façade et à mettre sa vie en danger.
Ok, il y a des gens qui ont vraiment peur de rester coincé dans l'ascenseur mais pour Alain Robert, c'est peut-être plutôt un acte militant.

Par exemple, il y a deux ans, il avait escaladé une Tour de 185 mètres à la Défense pour réclamer "un système bancaire plus juste".

Pour quelle raison aurait-il grimpé cette tour à Barcelone ?

Il n'a rien revendiqué ce coup-ci.
Est-ce que c'était pour l'indépendance de la Catalogne ?
Est-ce que c'était pour dénoncer l'affaire Neymar, ce footballeur barcelonais qui risque deux ans de prison pour fraude fiscale ?
Ou voulait-il donner tort à ces scientifiques qui ont récemment affirmé que pour qu'un homme puisse tenir sur un mur comme un lézard, il devrait avoir des pieds adhésifs et chausser du 145, selon une véritable étude.

Alain Robert, à ce niveau, n’a rien à prouver. Il a quand même vaincu la Tour Eiffel, Montparnasse, la Tour de Dubaï qui fait 828 mètres alors qu’il fait du 38.

Au final après analyse, il ne semble pas qu'Alain Robert ait fait un geste militant en grimpant cette tour. Comme tous les Français, parfois il a juste besoin de faire un break.
Alors on peut pas vraiment dire qu'il avait besoin de lâcher prise, mais simplement, prendre un peu de hauteur par rapport à l'actualité, parfois ça fait du bien.