Un troisième débat pour un match à trois

  • A
  • A
L'édito politique d'Yves Thréard est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

À trois jours du premier tour de la primaire de la droite, les trois candidats favoris s'affronteront ce soir lors du troisième et dernier débat.

Ce soir sur Europe 1, trois jours avant le premier tour de la primaire de la droite, un troisième débat pour un match à trois.

Quelle fin de match ! Dans les sondages, les écarts se resserrent. Le suspense est intense.
Juppé se met à douter et Fillon à espérer. Quant à Sarkozy, il continue à nier l’impensable pour lui : qu’il soit éliminé dès dimanche soir.
C’est quasi sûr : seuls deux de ces trois-là, parmi les sept candidats, seront qualifiés pour le second tour, le 27 novembre.
Si ce sont Juppé et Sarkozy, Juppé est pronostiqué vainqueur. Si ce sont Juppé et Fillon, Fillon est donné favori. Et, si ce sont Sarkozy et Fillon, l’avantage va encore à Fillon.

Bref, une claque pour Sarkozy et une bonne surprise pour Fillon.

Oui, l’ex chef de l’État n’est jamais donné vainqueur en finale. Quelle désillusion pour lui ! Moralité, avoir un club de fans ne signifie pas que l’on soulève forcément plus les foules.
À l’inverse, Fillon, dont on ne donnait pas cher il y a peu, n’a jamais soulevé les passions. Mais, par son sérieux, il apparaît comme le plus rassembleur puisqu’il remporterait le second tour dans tous les cas.
Attention : ce ne sont là que des hypothèses fondées sur des sondages à la fiabilité incertaine puisqu’on ne sait pas combien de Français iront voter et qui ira voter.

D’où l’importance de marquer des points dans ce troisième débat ?

Évidemment. Si la dynamique est avec Fillon aujourd’hui, c’est parce qu’il a bien réussi les deux premiers débats et quelques autres émissions récemment. Juppé a beau rester droit dans ses bottes et Sarkozy être sûr de son fait, ils ont tout à redouter de Fillon ce soir.